Une DSI de « services », une DSI dédiée au «métier» ou une DSI « dirigeante » ?

Ah..., la DSI (Direction des Systèmes d'Information), autrefois appelée DI (Direction Informatique tout court...), elle a toujours été et, elle l'est encore, au cœur de grands débats, sur son avenir, sur son devenir, sur son rôle, sur ses orientations voire sur son existence tout court !

Certaines sociétés de « Consulting » sont même apparues, à la fin des années 90, afin de vendre de bons conseils aux DSI, leur prédire l'avenir et leur expliquer comment survivre... C'étaient les années folles, celles du bug de l'an 2000 et de l'arrivée de l'Euro... Peu ont survécu, certaines existent encore et délivrent toujours leurs bons conseils aux DSI des grands groupes du CAC40.

Aujourd'hui ? Le débat est toujours là : le DSI est-il un simple fournisseur de services ? Le DSI est-il cantonné à répondre toujours favorablement aux demandes du « métier » ? Ou alors, le DSI est-il au cœur de la stratégie de l'entreprise ?

Dans une entreprise de taille intermédiaire (ETI – de 250 à 4999 salariés), le DSI, s'il existe, est en général membre à part entière du comité de direction. A ce titre, il fait partie de l'équipe dirigeante qui, comme son nom l'indique, à vocation de diriger l'entreprise sur la bonne voie, c'est à dire la voie de la réussite et ce, quelque soit le secteur d'activité. C'est bizarre j'ai l'impression d'enfoncer une porte ouverte que je dis cela !

Alors maintenant que nous avons posé les bases pourquoi y a t-il autant de débats sur le rôle du DSI :

    •  parce qu'un cadre du service commercial a acheté de l'espace de stockage dans le Cloud avec une simple carte bancaire en s'écriant « C'est cela l'avenir ! » ?
    •  parce que le service marketing à sous-traité à une boite de comm. la création du nouveau site web institutionnel de l'entreprise sans même en parler à la DSI et en concluant « Vous voyez que l'on peut passer de la DSI... » ?
    •  parce que le responsable des moyens généraux s'est fait fourgué un nouveau système de contrôle d'accès, sans en parler à la DSI non plus, et qu'il vient vous voir, la queue entre les jambes (passez-moi l'expression), pour mettre sur le réseau les PCs low-cost gérant la solution afin qu'ils soient à l'heure?
    • parce que le DAF (Directeur Administratif et Financier) a laissé développer sans aucun contrôle, par un de ses cadres du contrôle de gestion, des macros Excel à tire larigot et que le jour où ce dernier a quitté l'entreprise plus rien ne fonctionnait ?

Non mais : C'EST QUI LE PATRON ? (petit clin d’œil à une pub du moment...)

Plus sérieusement, je sais bricoler et ce n'est pas pour autant qu'il me viendrait à l'idée de repeindre les murs du service informatique avec de la peinture en promo de chez Casto !

Voilà, j'ai trouvé ! Tous les exemples cités ci-dessus : c'est du bricolage !

Alors, vous me direz, mais si la DSI dit non à tout, non aux macros Excel, non à un nouveau site web, non au Cloud, non aux PCs qui ne sont pas gérés par la DSI... etc... N'est-ce pas normal qu'à un moment donné vos clients internes n'essaient pas de se passer de vous ?

Vu sa position, le DSI se doit de passer énormément de temps à expliquer, aux autres membres du comité de direction, sa stratégie en démontrant clairement pourquoi on ne peut pas faire n'importe quoi en matière de systèmes d'information.

Et, chez vous, comment cela se passe ?

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

    lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

    3 pensées sur “Une DSI de « services », une DSI dédiée au «métier» ou une DSI « dirigeante » ?

    • A peu prêt pareil:

      Histoire de la journée:
      – Le DAF décide d’acheter des ipad pour les directeurs sans l’avis du dep info, le big boss voulant absolument pouvoir présenter des documents reçu par mail(en ods!!!) avec son nouveau joujou, demande a la secrétaire de « transférer ces fameux documents ». au bout de deux heures l’ipad en question fini sur mon bureau avec les lamentations de la dite secrétaire : »au secours, comment je fais!! ».
      Réponse: « déjà, ca sort d’où ca, qui a acheter ca, je ne suis pas au courant! ».
      re Réponse: c’est au patron… ok…
      Résultat: obliger de connecter l’ipad au wifi, de modifier les config des vlans pour pouvoir faire communiquer l’ipad connecté wifi (normalement réservé au client et isoler complétement du lan) avec le pc de la secrétaire (en lan bien évidement), de lui expliquer qu’un .ods est un fichier open-office, et pourquoi il ne s’ouvre pas sur son ordinateur , de convertir les fichiers en .pdf pour qu’ils soient lisible de l’ipad… et de faire le transfert.
      Fin de l’histoire.

      (et ne me parlez pas d’itunes, ce genre de logiciel est strictement prohibé sur les ordi du boulot, bien que j’attends le coup de fil du DAF pour me dire qu’il arrive pas a télécharger itunes (normal, bloqué au niveau du proxy), et que c’est « inconcevable »… bref).

      En gros, c’est toujours a nous de nous démerder pour que ces messieurs dames puissent « faire joujou », quitte a enlever les sécurité mise en place au poils du cul pour que tout soit « filtrer », et c’est ces même personnes qui ce plaigne que ca va pas assez vite.

      Manque de pot, je ne suis que « IT manager » qui, dans les pays anglophone, a le désavantage (et encore, ca dépend) de ne pas faire partie du comité de direction.

      Donc même débat, obliger de sans cesse rabâcher et expliquer pourquoi temps de restrictions, pourquoi je ne peux pas « ouvrir toutes les portes », pourquoi je suis obliger de filtrer… etc .etc.

      L’inconscience de l’utilisateur lambda en thermes de sécurité informatique est la bête noir du service IT.
      Encore ce matin, un des chef d’équipe m’ appel pour me demander : »comment je fais pour télécharger de la musique », j’essai d’aller sur plein de site mais mon écran me dis que c’est bloquée !!!!
      j’ hallucine.

      Au final, on passe pour des bourreaux, des sans cœur, des « big brother » qui contrôlent tout.

      Peut être préférerait il avoir un réseau remplis de virus, contrôlé par un apprenti hacher russe ou qui plante toutes les 10 minutes mais qui leur permettrait de « jouer » en toute tranquillité pendant leurs heures de boulot.

      A cela je leur réponds: Si vous pensez faire mieux, je vous laisse ma place volontiers.

      Généralement ca calme.

      Bonne journée.

      Répondre
    • Ah ben oui…comme quoi cela n’arrive pas qu’aux autres… Mais bon, on fait un beau métier quand même non ?

      Répondre
      • Je constate que manifestement c’est partout pareille peu importe la boite au final, toujours les mêmes rengaines le boss veux = exécution peut importe la politique de sécurité.

        Bien sûr nous expliquons le comment du pourquoi nous ne pouvons nous permettre de faire tels ou tels chose parce que ça peut avoir une incidence qui peuvent avoir comme impacte tels ou tels chose, mais quenini! le boss aura le dernier mots comme m’a dit un patron « t’es là pour faire ce que je te demande! si ça marche pas je te paye pour que ça marche si tu y arrive pas tu prend la porte »

        Au final malgré les explications et autre, peut importe la boite c’est partout à peu près pareille… on te balance des choses sur le bureau, d’ou ça sort? 404 not found etc…

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.