Virtualiser Windows 11 sur macOS, c’est possible avec Parallels Desktop

Le logiciel Parallels Desktop a reçu une nouvelle mise à jour qui lui permet de virtualiser Windows 11 sur macOS Monterey et un Mac équipé avec une puce Apple M1.

Le logiciel Parallels Desktop est plus que jamais indispensable pour les utilisateurs de macOS qui souhaitent utiliser Windows sur macOS par l'intermédiaire de la virtualisation. En effet, suite au passage des processeurs Intel aux puces Apple M1, le système macOS ne propose plus l'option "Bootcamp" qui permettait d'installer Windows en dual boot sur son Mac. La raison : il n'y a pas d'ISO de Windows en téléchargement pour les architectures ARM64.

Avec Parallels Desktop 17.1, vous pouvez virtualiser Windows 11 sur n'importe quel Mac équipé d'une puce Apple M1 et de la dernière version de macOS, à savoir macOS Monterey qui succédera à Big Sur à partir du 25 octobre prochain.

Vous n'êtes pas sans savoir que Windows 11 impose des prérequis bien particuliers, notamment la présence d'une puce TPM 2.0. Du coup, les développeurs de Parallels Desktop ont ajouté un TPM virtuel (vTPM) à leur logiciel afin de répondre aux exigences de Microsoft et permettre l'installation de Windows 11.

Cette nouvelle devrait ravir les utilisateurs de macOS qui souhaitent tester Windows 11, mais aussi les professionnels qui en ont besoin pour des usages spécifiques ou exécuter certaines applications via Windows.

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3369 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.