WhatsApp clarifie sa politique de confidentialité et tente de rassurer !

Suite à l'annonce de la modification de sa politique de confidentialité, WhatsApp est dans la tourmente, car l'application va mettre en péril la vie privée de ses utilisateurs. Néanmoins, WhatsApp tente de rassurer ses utilisateurs en apportant des précisions supplémentaires.

Nous avons l'habitude de dire qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours. Cela s'applique dans ce cas de figure : plutôt que de vous imposer la lecture de sa nouvelle politique de confidentialité, WhatsApp a publié une FAQ accompagnée par une infographie pour éclaircir la situation.

Voici la synthèse publiée par WhatsApp sur son site Internet :

En regardant de plus près la FAQ, WhatsApp met en avant les points suivants :

  • Nous ne pouvons pas voir vos messages privés ou écouter vos appels, et Facebook non plus
  • Nous ne conservons pas les historiques des destinataires des messages ou des appels
  • Nous ne pouvons pas voir votre localisation partagée et Facebook non plus
  • Nous ne partageons pas vos contacts avec Facebook
  • Les groupes restent privés
  • Vous pouvez choisir de faire disparaître vos messages (messages éphémères)
  • Vous pouvez télécharger vos données

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'au niveau de la messagerie, cela reste comme avant. Autrement dit, les conversations sont privées entre les utilisateurs et bénéficient du chiffrement de bout-en-bout.

Un point qui peut inquiéter c'est la géolocalisation. WhatsApp permet de partager sa position et de l'envoyer à l'un de ses contacts au sein d'une conversation. Facebook insiste sur le fait que cette position n'est pas accessible par un tiers, ni même WhatsApp : « votre localisation est protégée par le chiffrement de bout en bout, ce qui signifie que personne ne peut voir votre localisation à part les personnes avec lesquelles vous la partagez ».

Là où il y a du changement, c'est avec les entreprises qui utilisent WhatsApp pour la relation client. Cette nouvelle politique de confidentialité ouvre un peu plus les vannes pour permettre de personnaliser l'expérience et d'adapter les publicités, si l'entreprise opte pour les services d'hébergement de Facebook pour stocker les données. Cela est d'ailleurs expliqué dans la FAQ : « Si vous choisissez d'interagir avec les boutiques, votre activité d'achat peut être utilisée pour personnaliser votre expérience d'achat et les publicités que vous voyez sur Facebook et Instagram ».

WhatsApp mise sur la transparence également : « Ces fonctionnalités sont optionnelles et lorsque vous les utilisez, nous vous dirons, au sein de l’application, comment vos données sont partagées avec Facebook ».

Une synthèse publiée sur le site Forbes montre à quel point la messagerie de Facebook, Messenger, est nettement plus curieuse et intrusive que WhatsApp qui fait tant débat ces derniers jours (désolé pour la qualité de l'image). Tout ça pour dire que si vous fuyez WhatsApp alors fuyez Facebook dans son ensemble, car Messenger est le pire de tous !

L'objectif de cet article n'est pas de vous encourager à rester sur WhatsApp mais seulement de vous donner toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix 😉 - Comme je l'évoquais dans de précédentes publications, il y a plusieurs alternatives à WhatsApp : Signal, Telegram ou encore Olvid.

Alors qu'allez-vous faire ? Rester sur WhatsApp ? Choisir une alternative ? Quitter WhatsApp et tous les services Facebook ?

FAQ WhatsApp

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian a publié 2666 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.