Windows Server : Storage Pool et Storage Space, c’est quoi ?

I. Présentation

Depuis Windows Server 2012, de nouvelles fonctionnalités de stockage ont fait leurs apparitions. C’est le cas des Storage Pool et des Storage Space qui offrent de nouvelles possibilités en matière de stockage et d’organisation des données.

Ces deux fonctionnalités permettent de virtualiser le stockage, d’une part parce que le Storage Pool est le groupement d’un ensemble de disques physiques, d’autre part parce que le Storage Space est un volume virtuel créé au sein d’un Storage Pool.

On va s’intéresser de plus près à ces deux notions afin de mieux les appréhender pour les tutoriels à venir sur le sujet.

II. Le Storage Pool

Un Storage Pool est un regroupement (agrégat) virtuel de disques physiques, ces disques pouvant être de nature différente : disques durs classiques, disques SSD… On pourra appeler un storage pool « un pool de stockage ».

Prenons un serveur où se trouvent 5 disques durs. En temps normal, vous auriez géré ces disques par le gestionnaire de disques Windows (qui est limité) ou vous auriez probablement acquis une carte RAID pour votre serveur et gérer la redondance des données directement par une grappe RAID, indépendamment de la couche système.

Avec un Storage Pool, on va créer une grappe virtuelle de ces disques, sans nécessairement être obligé de tous les sélectionner au sein du même Storage Pool car vous pouvez en créer plusieurs. De plus, avec Windows Server 2012 R2, un pool de stockage peut contenir au maximum 240 disques physiques, et le volume de données quant à lui est au maximum de 480 To.

Voici une représentation d’un pool de stockage :

storage-pool1

En entreprise, on pourra retrouver « une baie JBOD » remplie de disques et ensuite connectée en SAS à un serveur, voir même plusieurs serveurs. Cette configuration n’est pas obligatoire puisqu’un NAS (simple serveur de stockage) disposant de plusieurs disques pourra jouer le même rôle.

Il est à noter que la gestion des pools de stockage s’effectue directement par le Gestionnaire de serveur, ou avec PowerShell qui est bien pratique pour certaines manipulations. Nous verrons cela dans un autre tutoriel sur le sujet qui fera suite à ce premier article théorique.

Enfin, sachez qu’il est possible d’ajouter des disques supplémentaires à un pool de stockage existant.

III. Le Storage Space

Un Storage Space, en français « un espace de stockage » est un disque virtuel créé au sein d’un pool de stockage de façon transparente. C’est au niveau de l’espace de stockage que l’on sélectionne le type de redondance que l’on souhaite comme dans le cas d’un RAID, comme le mirroring et la parité.

storage-space1

L’intérêt de la virtualisation du stockage c’est qu’il n’est pas nécessaire de disposer d’un contrôleur RAID matériel, Windows intègre un contrôleur dédié à cela et qui gère tout cela au niveau de la couche système. Pour information, ce contrôleur se nomme « Contrôleur des espaces de stockage Windows » et par conséquent, il ne faut pas disposer d’un contrôleur RAID sur le serveur.

Bien entendu, un pool de stockage peut être composé de plusieurs espaces de stockage dans la limite de l’espace disponible sur le pool de stockage.

Pour rentrer un peu plus dans les détails au niveau de la redondance des données, voici les modes proposés :

- Simple : Aucune redondance, on utilise l’espace disque de manière optimale en optimisant les performances (équivalent du RAID 0 – Stripping)

- Miroir : Duplication des données sur 2 disques ou 3 disques, selon le mode choisi et le nombre de disques à disposition. Le triple miroir permet de tolérer la perte de deux disques.

- Parité : Répartition des données et bits de parité sur les différents disques du pool de stockage, comme le RAID 5, 3 disques au minimum sont nécessaires pour permettre la perte d’un disque.

Lorsque l’on crée un espace de stockage, l’espace disque alloué sur le pool de stockage peut être provisionné de deux façons différentes :

- Dynamique (thin) : L’espace est alloué au fur et à mesure jusqu’à ce qu’il arrive à la limite définie par l’utilisateur. Autrement dit, on alloue uniquement ce qui est utilisé.

- Fixe : L’espace est alloué et réservé entièrement dès le départ même si tout n’est pas utilisé.

C’est la fin de ce premier tutoriel sur le sujet, d’autres viendront très rapidement afin de passer à la pratique !

Pour continuer, je vous invite à lire mon tutoriel qui fait suite à celui-ci : Création d'un Storage Pool et d'un Storage Space

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2046 posts and counting.See all posts by florian

3 pensées sur “Windows Server : Storage Pool et Storage Space, c’est quoi ?

  • Bonjour,

    Êtes-il conseiller de créer un disque virtuel (vhd ou vhdx) de VM Hyper-V sur un storage pool ? Les temps d’accès disques sont plus longs ?

    Autre question, les temps d’accès disque en raid 1 identique, mieux ou pire que les temps d’accès d’un storage pool en mode miroir ?

    Merci d’avance
    Cordialement

    Répondre
  • Salut et merci,
    j’aurai plusieurs questions :

    – Pourrais ajouter à la volé un disque sur un space configurée en double parité ?
    – Vu qu’on ne peut pas booter sur le volume puis je tout de même y placer une partition de récupération ? (si le ssd crame par exemple)

    Merci pour tout !

    Répondre
  • bonjour
    possible de creer le meme pool de stockage avec mais les disque sont situer dans deux serveur
    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.