Yumi : Clé USB bootable avec plusieurs OS

I. Présentation

Il existe de nombreux logiciels pour créer une clé USB bootable, certains sont spécialisés pour créer une clé bootable Windows, d'autres pour Linux, d'autres font les deux. Personnellement, j'utilise Yumi, qui pour moi est vraiment incontournable pour créer une clé USB bootable car il permet d'avoir sur la même clé aussi bien du Linux que du Windows ou encore des outils. Il y en a d'autres qui fonctionnent vraiment bien, notamment Rufus.

Rapidement, voici les fonctionnalités clés de Yumi :

  • Plusieurs OS bootable sur la même clé
  • Possibilité d'ajouter ou de retirer des OS sans formater la clé
  • Support des OS Windows, des distributions Linux et de nombreux outils (Acronis, CloneZilla, Hiren's BootCD, etc.)

Autrement dit, une seule clé USB peut être utilisée pour stocker divers OS et outils, de quoi se faire une belle trousse de secours !

Voyons à travers ce tutoriel comment fonctionne Yumi, qui au passage porte bien son nom puisqu'il signifie : Your Universal Multiboot Integrator.

II. Créer une clé USB bootable avec Yumi

Tout d'abord, vous pouvez télécharger Yumi qui est un logiciel portable : Yumi

Lorsqu'on lance le logiciel, il suffit de cliquer sur "Showing All Drives" pour voir les périphériques disponibles (attention à ne pas vous tromper !). Ensuite, si l'on clic sur "View or Remove Installed Distros?" vous pouvez voir une liste des distribs/OS déjà présents sur la clé en mode bootable. Si l'on prend l'exemple de ma clé, il y a déjà Redo Backup, CloneZilla et Windows 10.

Je vais donc ajouter un nouvel OS sur ma clé, en l'occurrence Windows Server 2012 R2. Pour passer en mode ajout, on va décocher "You're in Uninstaller Mode".

yumi6

Lors de la première initialisation de la clé avec Yumi, vous pouvez formater le périphérique en cochant l'option "Format D: Drive" cependant pour l'ajout de distro supplémentaires il ne faudra pas la cocher...

On va donc sélectionner dans l'immense liste ce qui nous intéresse, je prends pour ma part "Windows Vista/7/8 Installer" puisque ça se rapproche de Windows Server. Enfin, on clic sur Browse sur la droite pour indiquer le chemin vers l'ISO.

yumi7

Il suffit de cliquer sur "Create" et de partir boire un café, le temps de l'ajout de l'OS sur la clé. On notera au passage que Yumi s'appuie sur 7-Zip pour extraire le contenu de l'ISO sur la clé.

yumi8

Une fois que c'est terminé, cliquez sur "Next", Yumi vous proposera d'ajouter une distro supplémentaire si vous le souhaitez, sinon vous pouvez dès à présent booter sur votre clé ! Vous pourrez bien entendu ajouter d'autres distros plus tard...

yumi9

Lorsque l'on boot sur une clé préparée avec Yumi, les choix ne sont pas en vracs, ils sont organisés par catégorie comme dans l'interface de Yumi lorsque l'on sélectionne le type de distro que l'on veut installer.

yumi5

Alors, Yumi, ça vous plait ?

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Co-Fondateur d’IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno’ est importante je partage aussi des actus.

florian a publié 1610 articles sur IT-Connect.See all posts by florian

7 réactions sur “Yumi : Clé USB bootable avec plusieurs OS

  • 24/05/2017 à 15:14
    Permalink

    Je vois souvent parler de YUMI, mais moins d’E2B (easy2boot)alors qu’il me semble bien plus adapté!

    Une clé avec toutes les ISO de Windows
    – Avec Yumi => des heures d’extraction et de copie de fichiers et on recommence lorsqu’on veut mettre à jour un ISO
    – Avec E2B => copié/collé de l’ISO sur la clé, on remplace l’iso lors d’une mise à jour

    Des utilitaires ou des WinPE
    – Avec Yumi, dans mes souvenirs, on galère à configurer son Menu.
    Avec E2B, on copie l’iso dans le dossier adéquat et il apparaît dans les menus automatiquement, détecté au boot.

    YUMI: des heures pour faire sa clé USB multiboot
    E2B: des minutes…

    Problème avec YUMI d’autant plus important, que les clés USB voient leur volume augmenté, et que l’on tente d’en mettre encore plus.

    Débat ouvert? Quel est le meilleur pourquoi? dans quel cas de figure? quelle utilité?

    Répondre
  • 24/05/2017 à 19:58
    Permalink

    Yumi, me semble-t-il, ne supportait qu’un seul OS Windows auparavant..
    Si ça à changé je testerai!
    Et comme dit Meta, E2B est bien. Je l’ai sur une clé.
    Mais, en tant que technicien avec pas mal d’installation par semaine, j’utilise le plus souvent Winsetupfromusb. Il est tres simple. Gère l’uefi et le bios sans rien faire!!!
    Dans E2B, le top c’est pour installer par exemple une version Windows Pro alors que le bios possède une licence home, on passe outre avec les différents fichiers unatend. Top top Top!!!
    Merci pour l’info sur Yumi!!!

    Répondre
  • 24/05/2017 à 20:00
    Permalink

    Ps: J’ai écris « Gère l’uefi et le bios ».. Mais je voulais dire « uefi et legacy »

    Répondre
  • 24/05/2017 à 23:23
    Permalink

    Super ce je ne connaissais pas ce genre d’outils et je dois avouer que c’est vraiment très pratique !

    D’ailleurs vu les autres commentaires, je vais surement essayer E2B 🙂

    Répondre
  • 27/05/2017 à 12:58
    Permalink

    Salut à tous,

    Merci pour l’info concernant E2B, que je ne connaissais pas, mais vu les avis il a l’air top donc je vais l’essayer 🙂

    Bonne journée
    Florian

    Répondre
  • 29/05/2017 à 08:38
    Permalink

    +1 Pour E2B, a mon avis plus fiable en multiboot. J’ai utilisé cette méthode jusqu’a que je m’achete un lecteur d’iso.

    Répondre
  • 02/06/2017 à 14:54
    Permalink

    Le boitier Zalman ZM-VE300 permet d’y insérer un disque dur sur lequel il est possible d’y copier des ISO Linux, Windows puis de booter dessus en choisissant l’iso depuis le petit écran LCD, simple et rapide.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *