Comment arrêter ou redémarrer Debian 10 ?

I. Présentation

Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment arrêter Debian 10 ou comment redémarrer Debian 10 à l'aide de la commande systemctl intégrée à Systemd.

Comme d'autres distributions, Debian 10 intègre Systemd et hérite par conséquent de nombreux outils pour manipuler le système. On retrouve notamment l'utilitaire "systemctl" qui va permettre de gérer les services, mais aussi l'alimentation du système, comme nous allons le voir.

II. Commande pour arrêter Debian 10

Que ce soit pour arrêter ou redémarrer le système Debian 10, il faut disposer des droits nécessaires. Vous pouvez utiliser le compte "root" ou sinon "sudo" avec votre utilisateur, à condition d'avoir la délégation nécessaire pour utiliser ces commandes.

Pour arrêter Debian 10, on va utiliser l'option "poweroff", ce qui donne :

systemctl poweroff

Suite à l'exécution de cette commande, la machine va arrêter tous les processus et services dans le but de s'éteindre complètement. Disons qu'elle va se mettre hors tension. Par contre, si l'on utilise "halt" à la place de "poweroff", la machine va s'arrêter et interrompre l'exécution du système, mais sans s'éteindre complètement.

Voici la commande à titre indicatif, mais préférez celle ci-dessus :

systemctl halt

Enfin, pour planifier un arrêt, je n'ai pas connaissance d'une option avec "systemctl poweroff", par contre on peut réutiliser la commande "shutdown" si elle est disponible sur votre système.

Il suffit de spécifier l'heure à laquelle vous souhaitez arrêter le système. Par exemple, pour éteindre le serveur à 23:00 :

shutdown --poweroff 23:00

La machine s'éteindre complètement à l'heure que vous le souhaitez.

III. Commande pour redémarrer Debian 10

Dans le même esprit, on va simplement remplacer "poweroff" par "reboot" pour redémarrer Debian 10 :

systemctl reboot

Quelques commandes très simples, mais qu'il faut connaître, que ce soit vos premiers pas avec Debian ou que vous venez de passer d'une ancienne version à celle-ci. Pensez à utiliser l'option "poweroff" plutôt que l'option "halt" qui n'éteint pas complètement la machine.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3287 posts and counting.See all posts by florian

6 thoughts on “Comment arrêter ou redémarrer Debian 10 ?

  • Bonjour,

    On est pas obliger de précéder une de ces commandes par un systemctl, un sudo suffit.

    Répondre
  • Il y a un intérêt à utiliser les commandes systemctl au lieu d’utiliser directement shutdown, halt, reboot, et shutdown -r ?

    Et il me semble que –poweroff est inutile car c’est la valeur par défaut de shutdown.

    Répondre
    • L’intérêt est que justement ces commandes shutdown, halt, reboot ne sont plus présentes par défaut dans Debian 10

      Répondre
      • N’ayant trouvé aucune information officielle allant dans ce sens, et n’ayant fait que des migrations de Debian Stretch à Debian Buster, j’ai fait une installation sur une machine virtuelle, et les commandes sont toujours présentes.

        Je comprend la logique de mettre ces commandes dans systemctl, mais de la à supprimer des commandes aussi basiques.

        En fait, je viens de voir que les commandes shutdown, halt, et reboot sont maintenant des liens symboliques vers /bin/systemctl. Donc ces commandes utilisent bien systemctl, mais sont toujours utilisable tel-quelle.

        Répondre
        • Hello Se7h,

          Sur certaines machines, j’ai remarqué la même chose que Alex : les commandes classiques étaient introuvables. Peut-être qu’en fonction du niveau de mise à jour (?) du serveur, les alias sont présent ou non. Ce qui est sûr c’est que les commandes basées sur systemctl étaient toujours là, c’est pour cette raison que j’ai préférer les mettre en avant dans cet article.

          Bonne journée 🙂
          Florian

          Répondre
          • Justement, j’avais pensé à la possibilité que les commandes shutdown, halt, et reboot pouvait rester lors d’une mise à niveau depuis une version précédente de Debian. Mais comme je l’ai dit, j’ai fait une installation fraîche de Debian Buster 10.9, et les commandes y étaient.

            Donc à mon avis c’est plus exceptionnelle de ne pas les avoir que de les avoir, et cela viendrait plus d’une image custom. Ou peut-être qu’il y a des raisons sur certaines architectures ? Je n’ai essayé que sur du amd64. Je trouverai ça étrange, mais il y aurait peut-être une raison…

            Si vous avez essayé uniquement sur des VPS et serveurs dédié d’un prestataire tel que OVH, il me semble qu’ils utilisent une version spécial de Debian dédié au Cloud. Et peut-être que ce sont ces prestataires qui réalisent des images custom en enlevant certaine commande.

            En tout cas, du côté de Debian il n’y a rien qui a été dit sur la suppression de ces commandes, ou je n’ai pas assez cherché ? Si vous avez des sources je suis preneur 😉

            Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.