Fibre Optique : FTTH, FTTB, FTTE et FTTO

I. Présentation

Depuis que je sais que je vais enfin pouvoir profiter de la fibre optique à la maison, en remplacement de ma ligne ADSL et son débit exceptionnel de 2M, j'ai eu envie d'écrire un article au sujet de la fibre optique. Dans cet article, j'ai décidé de vous expliquer la signification des termes à la mode lorsque l'on parle de fibre optique : FTTH, FTTO, FTTE ou encore FTTB.

Disponible au format vidéo :

Mis à jour le 09 mars 2021 pour ajouter la notion de fibre optique FTTE.

II. Fibre optique FTTH

Derrière l'acronyme FTTH se cache la phrase "Fiber To The Home" c'est-à-dire la fibre jusqu'à la maison. Autrement dit, cela signifie que l'opérateur achemine la fibre optique jusqu'à chez l'abonné, jusqu'au domicile du client final.

Lorsque vous souscrivez à une offre fibre optique et que vous habitez une maison, vous recevez la fibre optique par l'intermédiaire du réseau FFTH. Ce réseau part de l'opérateur et arrive jusqu'à chez vous où l'opérateur va livrer une prise sur laquelle vous allez relier la box. En France, les opérateurs privés déploient leur réseau FTTH pour essayer de desservir un maximum de citoyens.

Ce réseau est mutualisé entre les abonnés. Autrement dit, l'opérateur pourra vous promettre un débit jusqu'à 500 Mbit/s voire 1 Gbit/s, sans vous le garantir. Bien qu'il restera élevé et suffisant, il sera variable en fonction de la consommation des personnes qui s'appuient sur la même partie du réseau que vous.

Pour la FTTH, il y a deux topologies de réseaux différentes avec comme point de départ un NRO (Nœud de Raccordement Optique) :

Topologie PON (Passive Optical Network) : les fibres sont groupées grâce à des coupleurs et remontent de cette façon jusqu'au NRO. Le nombre de fibres à acheminer jusqu'au NRO est limité car on s'appuient sur les coupleurs positionnés proche des habitations (il peut y avoir plusieurs niveaux de coupleurs). C'est la fibre du coupleur qui est acheminée jusqu'au NRO et non la fibre FTTH de chaque habitation.

FTTH

Topologie P2P (Point to Point) : chaque fibre FTTH est remontée jusqu'au NRO le plus proche pour établir la connexion au réseau opérateur. Cette option n'est pas privilégiée car vous l'aurez compris, elle est bien plus coûteuse.

Qui dit offre destinée aux particuliers, dit absence de ce que l'on appelle la "GTR" (Garantie Temps Rétablissement) : rien oblige l'opérateur à rétablir l'accès sous 4 heures suite à un incident. Néanmoins, rien empêche une entreprise de souscrire à une offre FTTH : parfois c'est une option à prendre à étudier si le coût d'une fibre d'une fibre FTTO (voir ci-dessous) est exorbitant. Certains opérateurs proposent des offres "FTTH Pro" où il y a un minimum de débit garanti, par exemple 10M garanti sur un débit max de 100M non garanti.

Pour en profiter, il faut être éligible et ensuite choisir un abonnement. Il vous coûtera quelques dizaines d'euros par mois, disons entre 30 et 50 euros.

⭐ La FTTE : la FTTH pour les pros

Néanmoins, il est à noter l'existence de la fibre FTTE (Fiber To The Enterprise) : une offre FTTH pensée directement pour les entreprises. Mutualisée puisqu'il s'agit du principe de la FTTH, cette offre intègre un support dédié aux professionnels et une GTR, de 24 heures généralement. Comme dans le cas de la FTTH, le débit symétrique n'est pas garanti.

III. Fibre optique FTTB

Continuons avec la FTTB, "Fiber To The Building" c'est-à-dire la fibre jusqu'au bâtiment. Vous l'aurez peut être deviné : cela consiste à emmener la fibre jusqu'à l'intérieur d'un bâtiment tel qu'un immeuble. La fibre sera amenée jusqu'à la cave de l'immeuble, par exemple, puis la connexion acheminée au sein des appartements. Sous réserve de souscrire à une offre auprès de l'opérateur qui a acheminé sa fibre jusqu'à votre immeuble. D'ailleurs, c'est généralement mis en évidence par un stickers à l'entrée du bâtiment.

Ensuite, la fibre positionnée au sein de l'immeuble par l'opérateur n'est pas acheminée en fibre optique jusqu'au sein des appartements. Cette liaison s'effectue à l'aide d'un câble cuivre ou coaxial. Par conséquent, le débit sera forcément inférieur en comparaison d'une connexion FTTH.

D'ailleurs, lorsqu'il s'agit d'une terminaison à l'aide d'un câble coaxiale on parlera de FTTLA (Fiber To The Last Amplifier), alors que pour une terminaison cuivre on parlera de FTTDP (Fiber To The Distribution Point).

IV. Fibre optique FTTO

Quant à la FTTO, "Fiber To The Office" c'est-à-dire la fibre jusqu'au bureau, elle s'adresse directement aux entreprises. Au lieu de bénéficier d'une fibre partagée entre plusieurs abonnés comme c'est le cas avec le FTTH, l'entreprise peut bénéficier d'une fibre dédiée grâce au FTTO.

La fibre est acheminée du NRO (Nœud de Raccordement Optique) de l'opérateur jusqu'au local de l'entreprise, au sein de la salle serveur (ou ailleurs). Puisque la fibre est dédiée, l'opérateur peut garantir le débit en fonction de l'offre souscrite par l'entreprise. Si vous payez pour un débit de 50M, l'opérateur doit vous assurer ce débit, aussi bien en débit montant que descendant.

Une fibre FTTO est accompagnée d'une clause dans le contrat qui stipule la fameuse GTR, à 4 heures, par exemple. En cas d'incident, l'opérateur s'engage à rétablir le service en respectant la GTR. Si ce n'est pas le cas, le client peut réclamer des pénalités.

Cette qualité de service associée à la fibre optique FTTO justifie totalement qu'il s'agisse d'une option à destination des entreprises. Cette différence se fait ressentir également sur le coût mensuel de la fibre FTTO, bien plus élevé qu'une fibre FTTH. En fonction des zones, si elles sont plus ou moins bien desservies, le tarif peut s'enflammer.

V. Fibre optique FTTA

Bonus : terminons cet article en évoquant la FTTA, à savoir "Fiber To The Antenna" c'est-à-dire la fibre jusqu'à l'antenne. Un type de fibre que l'on exploite tous au quotidien puisqu'il sert à connecter les antennes du réseau mobile. Autrement dit, les antennes 4G et 5G des opérateurs. Nous pouvons considérer les fibres FTTA comme étant des fibres verticales puisqu'elles montent le long des pylônes qui constituent les antennes-relais de téléphonie mobile.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau et cofondateur d'IT-Connect. Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian a publié 3131 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

3 thoughts on “Fibre Optique : FTTH, FTTB, FTTE et FTTO

  • Merci pour cette vidéo, on y voit un peu plus clair. Cependant, pour le boulot, mon RIP a choisi la FTTE. Peut-on avoir de plus précisions sur ce type d’offre fibre. Merci d’avance.

    Répondre
  • Vidéo d’infrastructure bien présentée. J’aimerais que tu poursuives dans ce segment.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.