Installation de package de version inférieure avec yum

I. Présentation

Il vous est arrivé très souvent, sans doute de devoir installer un package dans une version antérieure à celle proposée par les dépôts officiels de la distribution courante. Je vous propose dans ce nouveau billet de vous dévoiler comment procéder, pour un package quelconque d’une distribution Red Hat. Imaginons que nous ayons besoin d’installer le package Utilv63.x86_64.rpm alors que nous disposons d’une package Utilv70.x86_64.rpm.

Nous allons voir comment forcer ce genre d’installation à l’aide d’une simple commande ou d’une ligne spécifique au sein du fichier de configuration yum.conf.

II. Les opérations unitaires

De façon standard, on va commencer par désinstaller le package récent en exécutant la commande suivante :

# yum remove Util70.x86_64.rpm

REMARQUE: le package appartient forcément à un dépôt officiel de la distribution Red Hat. Si la recherche via la commande yum search <Package> ne remonte pas d’enregistrement concernant notre Utilvx.x86_64.rpm, c’est qu’il faut activer le dépôt manquant via la commande :

# subscription-manager repos --enable=<Identifiant du Dépôt>

Ça c’était la partie évidente. Ce qui l’est moins c’est comment faire en sorte d’empêcher, la fonction yum de recharger la version récente du package. Pour se faire, il suffit d’éditer le fichier /etc/yum.conf pour y ajouter la ligne suivante :

…
exclude=Util70.x86_64

S’il existait aussi une version encore plus récente Util71.x86_64.rpm, il faudrait aussi l’exclure en ajoutant :

exclude=Util70.x86_64,Util71.x86_64

Maintenant, on peut alors relancer une recherche du package à installer et procéder alors à son installation :

# yum search Util63
…
# yum install Util63

 

III. Les opérations enchaînées

Outre le mode manuel en deux temps que l’on vient de voir, on peut également exécuter la commande suivante de façon directe :

# yum install Util63.x86_64 -y --exclude=Util70.x86_64,Util71.x86_64

REMARQUE : cela n’empêche pas d’éditer le fichier /etc/yum.conf. Car, si l’on dispose d’opérations sous forme de tâches planifiées mettant à jour le système le package pourrait alors être automatiquement réinstallé dans sa version récente.

 

IV. Conclusion

Mine de rien, cette astuce permet de ne plus se creuser les méninges pour savoir comment procéder à l’installation d’un package dans une de ses versions antérieures. C’est simple, mais il fallait y penser.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Philippe PIERRE

A exercé de nombreuses années en tant qu'administrateur de base de données et comme administrateur Système Unix/Linux. Il a enseigné les réseaux au CNAM (Paris). Aujourd'hui, employé en tant qu'ingénieur infrastructure, au sein d'un laboratoire pharmaceutique et administrant un cluster de calculs HPC, il connaît parfaitement les environnements GNU/Linux dans le cadre d'une entreprise et des systèmes de haute disponibilité. Il aime partager son expérience.

philippe-pierre has 69 posts and counting.See all posts by philippe-pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.