Monter un partage CIFS sous Linux

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à monter un partage CIFS sous Linux. On commence par installer un paquet nommé "cifs-utils" qui nous permettra de monter des partage CIFS :

apt-get install cifs-utils

 

II. Monter un partage à la main

Il nous faut ensuite créer un répertoire dans lequel nous allons monter notre répertoire distant. Nous allons ici le nommer "partage" et nous allons le placer dans "/media/" :

mkdir /media/partage

Nous allons maintenant utiliser la commande "mount" pour monter notre partage distant dans le dossier précédemment créé :

mount -t cifs \\\chemin /media/partage

Nous pouvons également spécifier des identifiants (login/ mot de passe) :

mount –t cifs –o username=,password= \\\chemin /media/partage

On pourra alors effectuer la commande "mount" pour voir les montages actifs. Pour démonter notre partage, nous utilisera la commande "umount" et nous spécifierons ensuite l'endroit où l'on a monté notre dossier distant :

umount /media/partage

 

III. Automatisation du montage au démarrage

Sous Linux, il est possible d’automatiser le montage des dossiers partagés en manipulant le fichier « /etc/fstab ». Il faut y ajouter ces deux lignes après avoir créé les répertoires d’accueil correspondants :

///chemin /media/partage cifs auto,default 0 0

Ou alors en précisant des identifiants

///chemin /media/partage cifs auto,user=, password=,default 0 0

On exécute ensuite la commande « mount –a » pour effectuer une relecture du fichier « /etc/fstab ». On pourra alors effectuer la commande "mount" pour voir les montages actifs.Pour démonter un partage, on utilise la commande « umount » comme pour le montage manuel:

umount /media/partage

 

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Co-fondateur d'IT-Connect.fr. Auditeur en sécurité des systèmes d'information chez Amossys

mickael a publié 506 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

6 thoughts on “Monter un partage CIFS sous Linux

  • Bonjour,

    Merci pour le tuto.
    Avez vous des infos sur les droits.
    Le montage est ok mais je n’ai pas les droits pour modifier les fichiers.

    Cordialement

    Répondre
  • Merci, tout fonctionne maintenant.
    Bonne continuation.

    Répondre
  • Merci pour ce tuto
    Je me bats depuis un certain temps pour arriver à monter le partage en auto. Je pensais que mettre auto dans les options de la ligne fstab suffisait mais nom. Il me faut faire mount -a. Ce qui veut dire que quelqu’un qui n’a pas le mot de passe du superutilisateur ne peut pas le faire.
    J’ai lu que si le montage n’avait pas lieu automatiquement au boot c’est parce que le réseau n’arrive pas tout de suite et qu’il faut rajouter _netdev dans les options. Malgré cela rien n’y fait.

    Répondre
  • Bonjour.
    Pour le montage automatique c’est beaucoup plus élégant d’utiliser pam_mount, que la fstab !

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour vos documentations sacrément bien construite.

    Ce tutoriel est obsolète depuis la version du protocole SMB v2 et v3.
    Par mesure de sécurité, il est emportant de documenté la nouvelle procédure.

    apt get install smbclient cifs-util

    Tester votre configuration avec cette commande :
    mount -t cifs -o [email protected],password=motdepasse,vers=3.11 //serveur/dossier_montage /mnt/dossier_linux/

    L’option vers=3.11 force le montage avec la dernière version du protocole SMB
    On peut aussi indiquer l’option sec=arg. La documentation indique que par défaut il utilise le mode ntlm avec la version SMB v3.8 et supérieur. (documentation : man mount.cifs, section sec=arg)

    Si la commande se déroule bien, créer un fichier /root/.smbcredentials avec les droits 600.

    Ne plus utiliser la méthode :
    username=nom_utilisateur
    password=motdepasse
    domain=DOMAINE_NETBIOS

    mais plutôt :
    [email protected]
    password=motdepasse

    Si besoin, tester avec la commande :
    mount -t cifs -o credentials=/root/.smbcredentials,vers=3.11 //serveur/dossier_montage /mnt/dossier_linux/

    Si le dossier se monte sans erreur, on peut ajouter la ligne dans le /etc/fstab :
    //serveur/dossier_montage /mnt/dossier_linux/ cifs credentials=/root/.smbcredentials,uid=33,gid=1000,file_mode=0770,dir_mode=0770,iocharset=utf8,vers=3.11

    Pour information sur les options :
    Adapter l’UID utilisateur avec uid, le groupe utilisateur avec gid, les droits d’écriture sur les fichiers avec file_mode et les droits d’écriture sur les dossiers avec dir_mod (très important).

    Et enfin, tester la configuration dans le fatal avec la commande
    Mount -a

    Les commandes ci-dessous seront à utiliser avec sudo ou en tant que root sur vos serveurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.