Quelles sont les nouveautés de Kali Linux 2021.3 ?

Offensive Security a mis en ligne Kali Linux 2021.3 ! Découvrons ensemble les nouveautés principales de cette nouvelle mouture.

Pour rappel, Kali Linux est une distribution basée sur Debian qui intègre de nombreux outils liés à la sécurité informatique, que ce soit pour de l'audit, de l'analyse, mais aussi des tests de pénétration. Au-delà des améliorations apportées à la distribution directement, c'est le site Kali Tools qui s'est refait une beauté.

Les nouveaux outils de Kali Linux 2021.3

Commençons par la liste des nouveaux outils intégrés à Kali Linux 2021.3, puisque nous avons le droit à quelques nouveautés comme lors de la sortie de la version 2021.2.

  • Berate_ap : outil pour créer des points d'accès Wi-Fi malveillants (rogue AP MANA)
  • CALDERA : un framework conçu pour créer des simulations d'attaques, entre autres
  • EAPHammer : outil pour attaquer les réseaux Wi-Fi "WPA2-Enterprise"
  • HostHunter : outil de reconnaissance pour détecter les noms d'hôtes via les techniques d'OSINT
  • RouterKeygenPC : un outil pour générer les clés Wi-Fi WPA/WEP par défaut de certains routeurs
  • Subjack : un outil pour analyser et détecter les sous-domaines vulnérables
  • WPA_Sycophant : un outil pour attaquer un réseau Wi-Fi grâce à une attaque par relai
Kali Linux 2021.3
Kali Linux 2021.3

OpenSSL : tous les protocoles obsolètes sont actifs

Tout d'abord, Offensive Security a revu l'intégration d'OpenSSL au sein de Kali Linux. Alors que sur une machine de production il est préférable de ne pas activer les protocoles non sécurisés comme TLS 1.0 et TLS 1.1, sur cette distribution Linux, c'est différent. Afin de pouvoir cibler des périphériques obsolètes, il est nécessaire de les activer, c'est ce qui est fait avec cette nouvelle version.

En résumé, au sein de Kali Linux 2021.3, OpenSSL est configuré de manière à être compatible avec un plus grand nombre de configurations.

La virtualisation mieux supportée

Si vous utilisez Kali Linux dans une machine virtuelle, sachez que les développeurs ont amélioré le support dans les différents environnements de virtualisation (VMware, VirtualBox, Hyper-V). L'image Live peut être utilisée sur une VM et bénéficier de fonctions d'intégration sans installer les VMware Tools (ou équivalent). Par exemple, vous pouvez bénéficier du copier-coller nativement, ou redimensionner la fenêtre de la VM sans avoir à gérer la résolution manuellement.

Enfin, sachez que cette nouvelle version supporte mieux les architectures ARM puisque différents bugs ont été corrigés.

Rendez-vous sur le site Kali Linux pour obtenir tous les détails.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3272 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.