Test Trust IRIS : une caméra de visioconférence compétitive

I. Présentation

Récemment, la société Trust a sorti un nouveau produit baptisé Trust IRIS. Il s'agit d'une caméra de visioconférence destinée à venir équiper un bureau ou une salle de réunion. Un équipement tout à fait en adéquation avec la situation actuelle liée à la crise sanitaire où il est de plus en plus fréquent d'effectuer des réunions hybrides : avec des personnes sur site et des personnes à distance, en télétravail. Forcément, cela pousse les entreprises à s'équiper !

Comme nous allons le voir, Trust propose une fiche technique solide puisqu'il s'agit d'une caméra ultra-HD, c'est-à-dire 4K. Cela ne s'arrête pas là, car la caméra est accompagnée de micros et d'un haut-parleur : le trio indispensable pour mener à bien une visioconférence.

La caméra Trust IRIS fonctionne avec tous les systèmes de webconférence du moment : Teams, Zoom, Google Meet, GoToMeeting, ou encore l'éternel Webex de chez Cisco.

Voici les informations techniques principales de l'IRIS :

  • Caméra motorisée
  • Capteur de 8,51 mégapixels
  • Résolution vidéo 3840 x 2160 pixels @ 60 fps - avec HDR
  • Angle de vision : 120°
  • Focus jusqu'à 60 cm
  • Suivi des mouvements et des visages (face tracking)
  • Zoom x5
  • Ajustement automatique de la luminosité
  • Quatre micros et haut-parleur mono intégrés
  • Compatible Windows et macOS
  • Poids : 2,2 kg

La caméra IRIS intègre une fonction de suivi de la voix qui permet à la caméra s'ajuster (pivoter et zoomer) pour suivre la personne qui parle.

➡ Site officiel : Trust IRIS

Prix public de 799 euros

Test Trust IRIS

II. Package et design

Il est temps d'ouvrir le carton pour découvrir la solution Trust IRIS. Un carton au sein duquel l'ensemble des éléments sont correctement emballés et protégés. L'occasion également d'apprendre qu'il y a deux accessoires proposés en option : un câble de connexion de 10 mètres ou 15 mètres et une base micro déporté.

En tout cas, le package de base est déjà complet puisque la caméra 4K IRIS est accompagnée des éléments suivants :

  • Documentation (français inclus)
  • Un câble de 3 mètres pour relier la caméra à votre PC
  • Une télécommande (piles fournies)
  • Un support de fixation mural et la visserie correspondante
  • Le chargeur d'alimentation et son câble (en deux versions)

La caméra IRIS se présente sous la forme d'une barre de son (d'apparence seulement) avec une caméra motorisée au centre, le tout pour 60 cm de large. Un guide de démarrage rapide est également fourni. Il explique comment connecter la caméra à son PC et comment utiliser la télécommande.

Test Trust Iris

La qualité de fabrication du produit et les finitions sont très bonnes. Totalement noire, la façade de la caméra, autour de la lentille, tire vers le gris avec le reflet de la lumière. À gauche et à droite de la caméra en elle-même, on retrouve deux arcs de cercle lumineux qui servent à indiquer un état : caméra active, micro muet, etc. Le haut-parleur mono de la caméra est situé à gauche de la caméra, dommage que ce ne soit pas du son stéréo : il n'y a pas de haut-parleur à droite.

Le boitier de la caméra est en plastique. Quant au pied de la caméra, il est intégralement en métal et le dessous est recouvert d'une surface antidérapante.

À l'arrière, nous pouvons jeter un coup d'oeil à la connectique. Nous avons le droit à un connecteur pour l'alimentation, un connecteur USB-C pour la connexion avec l'ordinateur et un port USB-A qui sert à connecter un éventuel micro additionnel. La caméra est conçue pour capter le son des utilisateurs jusqu'à 5 mètres de distance. Ensuite, il est préférable d'opter pour un micro externe : cela tombe bien, Trust en propose un en option. Il n'y a pas de bouton on/off sur la caméra en elle-même, mais il n'y a pas de LED active lorsqu'elle est branchée électriquement sans être connecté en USB donc c'est tant mieux.

III. L'IRIS dans la pratique

Pour installer la caméra IRIS dans une pièce, on a plusieurs solutions : simplement poser la caméra sur un meuble, un bureau, ou un bout de table, ou sinon fixée au mur grâce au support fournit. Cela dépend si vous souhaitez en faire un système fixe ou mobile. Gardez à l'esprit que la position idéale, c'est que la caméra soit à la hauteur de vos yeux.

Une fois l'étape du positionnement franchie, il est temps de passer à l'utilisation de la caméra Trust IRIS. Pour l'utiliser sur un PC, il suffit de connecter deux câbles : le câble d'alimentation de la caméra bien sûr, et le câble USB entre la caméra et votre PC.

Pour ma part, je l'ai connecté sur un PC sous Windows 10 et il n'y a pas eu de pilote à installer : la caméra et ses micros sont reconnus automatiquement. C'est une bonne nouvelle !

La télécommande s'avère très pratique à l'usage pour manipuler la caméra. Je dirais même qu'elle est indispensable, car il n'y a pas de bouton sur la caméra pour la piloter. Elle permet d'exploiter l'intégralité des fonctions de la caméra. La gestion du son avec la télécommande permet d'interagir avec Windows : le son est augmenté ou diminué directement sur Windows.

De manière générale, la télécommande permet de gérer le zoom, les appels (décrocher, raccrocher), de diriger manuellement la caméra, de couper la caméra, le son ou le micro, mais aussi d'activer l'un des modes proposés. Par exemple, il est possible d'enregistrer deux positions prédéfinies et de les associer aux touches "1" et "2" de la caméra. Sinon, il y a le mode manuel, le mode participant pour que la caméra cadre au mieux l'image pour visualiser tous les participants situés dans la pièce, ce qui va clairement exploiter l'angle de vue de 120°. Puis, enfin, le mode speaker pour suivre la personne qui parle et la mettre en évidence.

Note : il n'y a pas de logiciel à installer sur l'ordinateur pour gérer la caméra.

 

 

Un capteur 4K @ 60 fps : est-ce vraiment nécessaire ? On pourrait penser que la 4K @ 30 fps, c'est suffisant. J'ai envie de dire oui, bien sûr pour des réunions où l'on est statique. Par contre, pour des réunions beaucoup plus dynamiques, voire même pour retransmettre quelque chose à distance, le flux 60 fps a tout son sens : l'image sera beaucoup plus fluide, ce sera forcément apprécié. Attention tout de même à avoir la bande-passante qui va bien 😉.

La qualité de l'image est bonne, mais il y tout de même une perte de qualité visible lorsque l'on exploite le zoom x5.

Le capteur HDR permet d'atténuer les effets de contre-jour en jouant sur le contraste et la luminosité de l'image. Ce n'est pas du tout un gadget, car cela permet . Il y a d'ailleurs un bouton "HDR" sur la télécommande qui permet de changer de plage dynamique (Dynamic Range) pour la luminosité de l'image. Les deux images ci-dessous permettent de bien comprendre l'intérêt de cette option dans la gestion de l'exposition.

Le haut-parleur en mono est suffisant pour les voix, ce qui m'intéresse surtout pour ce test au-delà du rendu, c'est la puissance sonore : c'est important que tous les participants situés dans la salle de réunion puissent entendre parfaitement les interlocuteurs. C'est bien le cas, la puissance sonore est au rendez-vous et je ne suis pas inquiet sur ce point. Néanmoins, une sortie audio avec deux haut-parleurs stéréo, c'est toujours appréciable : dommage. Là où vous n'avez pas le contrôle, c'est sur la qualité du micro des participants.

Si vous avez besoin d'une meilleure qualité audio, sachez qu'il est possible d'associer la caméra avec un périphérique Bluetooth externe. Ce qui est dommage, c'est qu'il n'y ait pas de prise Jack (ou autre) pour connecter des enceintes externes directement en filaire.

IV. Conclusion

La caméra Trust IRIS est une belle réussite : d'un point de vue esthétique, Trust a réalisé un joli travail. Ce n'est pas tout puisque la qualité est au rendez-vous dans l'ensemble : l'image est de belle qualité (merci le capteur 4K) même s'il y a une perte de qualité notable avec le zoom, et la fonction de suivi de la personne qui parle fonctionne bien. Ce qui est appréciable également, c'est la connexion plug-and-play : royal à la fois pour les utilisateurs et pour le service informatique, car la caméra est utilisable par n'importe qui sans installation au préalable d'un quelconque logiciel.

Bien que son prix semble élevé au premier abord et qu'il représentera forcément un frein, c'est trompeur, car c'est moins élevé que certains produits concurrents, je pense notamment aux modèles Logitech MeetUp et Poly Studio. C'est même plus que correct pour un système de ce type.

Ce prix assez agressif permet à la caméra Trust IRIS d'être compétitive ! Pour un premier produit dans ce secteur, on peut dire que c'est une belle surprise et que le pari de Trust est réussi.

Trust IRIS

799.00 €
8.3

Package et design

9.0/10

Qualité de l'image

8.0/10

Qualité audio

8.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Connectivité

7.5/10

Prix

8.5/10

Points positifs

  • Qualité d'image (4K - 60 fps)
  • Totalement plug-and-play
  • Bonne qualité de l'ensemble
  • La précision des modes
  • Mode HDR

Points négatifs

  • Haut-parleur mono seulement
  • Perte de qualité visible avec le zoom
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau et cofondateur d'IT-Connect. Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3218 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.