ASUSTOR AS6004U : Comment installer l’unité d’expansion sur son NAS ?

I. Présentation

Pour faire suite au test du NAS ASUSTOR AS6404T publié récemment, je vous propose aujourd'hui d'aborder le sujet des unités d'expansion pour NAS ASUSTOR. Une unité d'expansion est un boitier, très ressemblant à un NAS, qui permet d'ajouter des baies de stockage à son NAS sans devoir changer de modèle de NAS.

Les NAS ASUSTOR des séries AS31/32/50/51/61/62/63/64/70 supportent jusqu'à 3 unités d'expansion ce qui permet d'augmenter considérablement le stockage de son NAS. Les autres séries supportent 2 unités d'expansion maximum.

Il est à noter que les unités d'expansion sont prises en charge dans le cadre de l'utilisation de la fonctionnalité de sauvegarde à froid "MyArchive".

II. ASUSTOR AS6004U

L'unité d'expansion ASUSTOR AS6004U contient 4 baies de disques, et au même titre que les autres unités, elle se connecte au NAS par l'intermédiaire d'un câble USB 3.1, indispensable pour les performances.

Les disques sont remplaçables à chaud, et peuvent être au format 2,5 pouces ou 3,5 pouces. Le boitier est équipé de baies de disques verrouillables comme celles des NAS.

A. Contenu de la boite

Dans la boite de l'unité AS6004U, on retrouve :

  • Une unité d'expansion
  • Un CD d'installation
  • Une alimentation 90 watts avec son cordon
  • Un câble USB 3.1 (Type-B vers type-A)
  • Des vis pour les disques 2,5" (x16) et des vis pour les disques 3,5" (x16)
  • Un support pour le câble d'alimentation
  • Un câble de verrouillage pour le câble USB

Le système de verrouillage pour le câble USB est très important, car il permet d'éviter que le câble USB se déconnecte de l'unité d'expansion. Ceci est indispensable, car couper la liaison entre l'unité d'expansion et le NAS, c'est comme retirer en même temps plusieurs disques durs du NAS.

B. Galerie photos

Voyons maintenant à quoi ressemble cette unité d'expansion. Pour faire simple, elle ressemble comme deux gouttes d'eau à un NAS ASUSTOR 4 baies, comme l'AS6404T de notre dernier test. Le petit plus, c'est la plage métallique en façade qui indique "Storage Expansion Unit" que je trouve vraiment sympa esthétiquement !

III. Configurer un volume sur l'unité d'expansion

Passons maintenant à la pratique, après avoir connecté l'unité d'expansion au  NAS par l'intermédiaire du câble USB fourni. L'intégralité de la configuration doit être effectuée depuis l'interface web de l'ADM du NAS. Il est à noter que si votre NAS est éteint au moment de la connexion en USB, l'unité d'expansion va démarrer automatiquement dès que vous allez démarrer le NAS.

Remarque : Pour économiser de l'énergie et pour rendre l'utilisation de l'unité d'expansion transparente, il y a ce que l'on peut appeler une synchronisation sur l'alimentation. En fait, si le NAS démarre alors l'unité d'expansion démarre aussi, si le NAS s'éteint ou rentre en veille, alors l'unité d'expansion se met en veille également.

Au sein d'ADM, cliquez sur "Gestionnaire de stockage". Au sein de la vue d'ensemble, vous allez pouvoir visualiser la répartition des disques. Vous devez alors apercevoir l'unité d'expansion dans la liste :

Cliquez ensuite sur "Volume" sur la gauche et sur "Créer".

Il est à noter qu'il n'est pas possible d'étendre un volume existant en utilisant les disques de l'unité d'expansion. Autrement dit, le volume du NAS ne peut pas s'étendre sur l'unité d'expansion, il est obligatoire de créer un nouveau volume.

Au niveau du disque dur source, sélectionnez l'unité d'expansion, par exemple "AS6004U-4". Choisissez ensuite le mode de configuration qui vous semble le plus adapté. Si vous souhaitez choisir vous-même un type de RAID, prenez "Configuration avancée".

Continuez jusqu'à l'étape de validation finale, pour ma part j'ai sélectionné un seul disque donc il n'y a pas de RAID, mais un volume simple.

Dans la liste des volumes, il y en a supplémentaire qui doit apparaître en cours de construction :

À partir du moment où le volume sera prêt, vous pourrez stocker des données dessus pour commencer à l'exploiter ! Il est tout à fait possible de créer un nouveau dossier partagé et de lui donner comme emplacement le volume nouvellement créé. Par contre, je ne sais pas pourquoi il se nomme "Volume 65" au lieu de "Volume 2".

Il est envisageable aussi d'utiliser la fonctionnalité de sauvegarde interne pour réaliser une sauvegarde des données du volume du NAS vers le volume de l'unité d'expansion ASUSTOR.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1735 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.