CentOS : Copier un CD/DVD et créer un ISO

I. Présentation

Lorsque l’on a un CD/DVD dont le contenu doit être copié au sein d’un serveur GNU/Linux sur CentOS7, sur un système de fichiers particulier, on peut facilement monter le CD ou DVD afin d’effectuer une copie physique, de la façon suivante.

II. Montage du CD/DVD en CIFS

Bien évidemment, la première chose à faire est de mettre le CD ou DVD dans le lecteur de son poste ou de sa station de travail, que pour l’exemple on appellera srvsta005.

REMARQUE : on supposera que le compte ‘phil’ devant servir au montage CIFS fait partie d’un annuaire Active Directory, dont le domaine est mydmn. Mais, bien évidemment cela fonctionne aussi sur un poste isolé non connecté à une forêt AD. Auquel cas, il suffit simplement d’utiliser le montage du lecteur CD en local et non en CIFS.

Il ne reste plus alors qu’à effectuer le montage en exécutant la commande suivante :

# mount –t cifs //srvsta005/cdrom /mnt –o user=mydmn/phil
Password:******

On peut alors se placer directement sur le montage /mnt afin de pouvoir copier le contenu du CD ou DVD :

# cd /mnt

III. Copie du contenu du CD/DVD

Maintenant, pour copier le contenu du CD/DVD, en préférant la commande composée ci-dessous permettant de récupérer les fichiers originaux en lieu et place des liens symboliques :

# tar cvf - . | (cd /soft/application_du_cd ; tar xf - )

En effet, un simple cp peut ne pas suivre les liens symboliques et on perdrait ainsi la recopie des fichiers originaux. Il est donc primordial de suivre cette procédure. Le contenu pouvant être une application à installer, de simples fichiers ou des bibliothèques/binaires.

IV. Copie du contenu du CD/DVD en ISO

Maintenant, on peut également utiliser la commande bas niveau dd pour réaliser une copie intégrale au format Joliet ISO9660 du CD/DVD et déposer cette copie sur l’arborescence locale du serveur :

# dd if=/dev/cdrom of=/home/phil/myimage.iso bs=2048 conv=notrunc

REMARQUE : les secteurs de CD/DVD sont de 2048 octets, d’où la précision du secteur dans la commande, car on cherche à effectuer une copie secteur par secteur.

On rappelle qu’en disposant d’une image ISO, il est possible ensuite de monter cette image dans /mnt/myimage en exécutant les instructions suivantes :

# mkdir /mnt/myimage
# mount –o loop /home/phil/myimage.iso /mnt/myimage

C’est ainsi que l’on pratique d’ailleurs avec les images ISO compresses des fichiers initrd contenant le matériel nécessaire au chargement du système d’exploitation minimum d’une machine GNU/Linux.

V. Conclusion

Cela permet de façon relativement simple de récupérer et copier le contenu intégral d’un CD/DVD, de façon physique, sans altérer ou perdre le moindre octet, et permettre de le recopier sur son serveur, où doit s’effectuer l’installation ou la mise en œuvre de l’application, contenue sur le CD/DVD.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Philippe PIERRE

A exercé de nombreuses années en tant qu'administrateur de base de données et comme administrateur Système Unix/Linux. Il a enseigné les réseaux au CNAM (Paris). Aujourd'hui, employé en tant qu'ingénieur infrastructure, au sein d'un laboratoire pharmaceutique et administrant un cluster de calculs HPC, il connaît parfaitement les environnements GNU/Linux dans le cadre d'une entreprise et des systèmes de haute disponibilité. Il aime partager son expérience.

    philippe-pierre a publié 17 articles sur IT-Connect.See all posts by philippe-pierre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *