Malwares en 2020 : +1 092% pour macOS, encore très, très, très loin de Windows !

Une étude d'Atlas VPN montre qu'il y a de plus en plus de malwares qui ciblent macOS, le système d'Apple. En 2020, cela représente une augmentation de 1 092% du nombre de malwares conçus pour s'attaquer au système macOS. Bien que cette progression soit fulgurante, macOS reste très très loin derrière Windows.

En 2020, il y aurait eu 1 847 nouveaux malwares créés chaque jour dans le but de cibler le système macOS. Au total, cela représente plus de 674 000 malwares sur l'année 2020. Un chiffre important à première vue, surtout quand on lui associe la progression de 1 092% par rapport à 2019. À titre de comparaison, voici les chiffres annuels pour les années précédentes :

- 2019 : 55 556 malwares
- 2018 : 92 570 malwares
- 2017 : 28 949 malwares
- 2016 : 5 208 malwares
- 2015 : 32 711 malwares
- 2014 : 1 405 malwares

Comment expliquer une telle augmentation ? Dernièrement, les pirates se sont intéressés au portage de malwares sur les nouveaux MacBook équipés de la puce Apple M1, conçue par la firme à la pomme. Mais, c'est surtout la facilité avec laquelle aujourd'hui on peut concevoir un malware qui est à l'origine de cette augmentation. Il n'est plus nécessaire d'avoir des connaissances très poussées pour créer son propre malware.

Néanmoins, on est très loin des chiffres qui concernent Windows ! Microsoft est le système le plus répandu, alors forcément c'est attirant pour les pirates qui font du système Windows une cible privilégiée. Au total, en 2020, 91,05 millions de malwares seraient apparus sur Windows, soit près de 250 000 par jour. D'ailleurs, nous sommes seulement à la fin du premier trimestre 2021 et pourtant, cette année, il y aurait déjà eu 33 millions de malwares conçus pour Windows.

Néanmoins, ce type d'étude est toujours à prendre avec des pincettes, d'autant plus que Malwarebytes annonçait récemment que les malwares sur macOS ont reculé entre 2019 et 2020 : une baisse de 38%. Totalement contraire aux chiffres annoncés par l'étude d'Atlas VPN. Les types de menaces pris en considération ne sont peut-être pas les mêmes. Le terme "malware" reste assez vaste finalement.

Qu'en pensez-vous ?

L'étude Atlas VPN

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3295 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.