Qu’est-ce que la VoIP ?

I. Présentation

La VoIP, pour Voix sur IP, ou Voice over IP en anglais, est la technologie d'avenir pour la téléphonie en entreprise. La VoIP ne se limite pas à la voix puisqu'elle prend en charge les canaux modernes de communication, ce qui est fortement intéressant compte tenu de la situation actuelle, notamment pour le télétravail.

Dans cet article, je vous propose une introduction à la VoIP, avec quelques mots sur le RTC et la ToIP (Téléphonie sur IP).

II. La VoIP va remplacer le RTC

Le RTC, pour Réseau Téléphonique Commuté, est utilisé depuis le début des années 1970 pour la transmission des appels téléphoniques, ainsi que pour les premières connexions à Internet. En France, c'est la société historique France Télécom qui est à l'origine du déploiement de ce réseau physique qui s'appuie sur des lignes analogiques.

Il va tirer sa révérence dans les prochaines années au profit de la VoIP dans le but d'exploiter les réseaux informatiques à la place du RTC, qui est clairement vieillissant. Les années passent, le réseau téléphonique RTC vieillit et nécessite des investissements pour être maintenu en condition opérationnelle. Concrètement, ce n'est plus une solution pérenne et cela est trop coûteux pour Orange.

Ce réseau historique ne permet pas de supporter des débits suffisants pour répondre aux besoins actuels (je pense au streaming et à la visioconférence), et il est dépassé depuis plusieurs années, bien qu'il soit toujours indispensable pour la téléphonie. De nombreuses entreprises utilisent toujours le réseau RTC (ça fonctionne alors pourquoi changer ? 🙂 ) et dans certains cas ces lignes sont précieuses, je pense notamment aux ascenseurs, aux terminaux de paiements bancaires et aux accès de télésurveillance. Sur l'ensemble du territoire, ces cas particuliers représentent encore aujourd'hui plusieurs centaines de milliers d'équipements.

Ainsi, depuis le 15 novembre 2018 en France Métropolitaine (et 15 novembre 2020 en Outre-Mer), il n'est plus possible d'ouvrir un nouvel accès RTC. Cela fait suite à un accord entre Orange (France Télécom) et l'ARCEP. Quant aux lignes existantes, elles continueront de fonctionner jusqu'en 2023. À partir de 2023, Orange commencera à fermer les lignes RTC en procédant zone par zone (ces zones étant appelées "plaques"), pour terminer d'ici 2030. Lorsqu'il sera décidé de traiter une plaque, les abonnés concernés auront 5 ans pour réaliser la migration vers l'IP avec la fermeture technique.

L'arrêt de l'infrastructure RTC signifie que l'on se dirige progressivement vers le tout IP, avec la voix sur IP (VoIP) comme technologie pour exploiter le réseau IP des opérateurs, et notamment les lignes fibres optiques. Comme je le disais, cela se fera progressivement, mais il faut anticiper ce changement en commençant par un audit de votre installation : personne n'est à l'abri d'une ligne critique cachée dans un coin...!

III. La technologie IP pour transmettre les flux multimédias

La VoIP va permettre de faire transiter sur le réseau IP ce que l'on peut appeler les flux multimédias, c'est-à-dire la voix, donc l'audio, mais aussi l'image avec la vidéo, ainsi que des messages. Pour faire transiter ces flux variés, la VoIP doit forcément utiliser des protocoles, ainsi que des codecs, notamment pour compresser et optimiser les flux de la communication sur le réseau IP.

Parmi ces protocoles, nous pouvons citer :

  • SIP - Session Initiation Protocol : il s'agit d'un protocole qui gère les sessions de communication entre deux (ou plus) participants. Il va initialiser la session, c'est-à-dire l'appel, maintenir cette session et la terminer à la fin de cet appel. Le protocole SIP sert à gérer les sessions multimédias et correspond à la RFC 3261.
  • RTP - Real Time Transport : il s'agit d'un protocole standard pour les communications (audio et vidéo) en temps réel sur Internet. Le protocole RTP est lié à un second protocole nommé RTCP et qui fait référence à l'aspect monitoring (qualité de transmission, statistiques des paquets, etc.). Le protocole RTP correspond à la RFC 1889.

Pour résumer, on peut dire que la communication entre les participants est établie avec le protocole SIP et qu'ensuite le protocole RTP est utilisé pour les flux audio/vidéo.

Avec la VoIP, les flux liés aux communications téléphoniques vont exploiter votre connexion à Internet, mais aussi votre réseau local, comme les autres flux du réseau. Que ce soit les flux pour naviguer sur Internet, transférer des fichiers, etc. Il est recommandé d'utiliser un réseau dédié (c'est-à-dire un VLAN dédié) pour les flux liés aux communications téléphoniques via VoIP (ou ToIP) afin de réduire les perturbations, mais aussi pour prioriser ces flux sensibles (bien que les protocoles modernes soient optimisés de manière à rendre imperceptibles certaines perturbations). En environnement professionnel, il n'est pas rare d'avoir une ligne Internet dédiée pour la VoIP pour assurer une bonne qualité de service : le débit et la stabilité du réseau restent deux indicateurs clés.

Note : les solutions de visioconférence tendances comme Microsoft Teams permettent d'effectuer des appels VoIP, mais cela nécessite une configuration spécifique.

La VoIP est totalement en adéquation avec les méthodes de communication modernes puisqu'elle supporte à la fois l'audio et la vidéo, qu'elle s'appuie sur le protocole IP et votre liaison Internet, et qu'elle est flexible et évolutive.

Pour creuser un peu plus le sujet et découvrir les tendances actuelles, vous pouvez lire cet article sur le site d'Aircall (voir le site).

IV. VoIP vs ToIP

La VoIP et la ToIP sont deux notions assez proches et la différence est subtile puisqu'elle concerne le champ d'application de la technologie.

Lorsque l'on parle de ToIP, c'est-à-dire de Téléphonie sur IP ou Telephony over IP, on parle uniquement du réseau local pour les communications entre téléphones. Quand une entreprise mets en place de la ToIP, c'est pour exploiter le réseau IP (c'est-à-dire le LAN et les câbles Ethernet) pour faire transiter la téléphonie, en s'appuyant sur un IPBX compatible.

La VoIP quant à elle fait référence aux communications téléphoniques (ou multimédias), que ce soit sur le réseau local ou le réseau opérateur, entre deux téléphones, ou entre un téléphone et un ordinateur. En effet, la VoIP s'utilise grâce à des téléphones IP, mais aussi des softphones, c'est-à-dire des téléphones au format logiciel. De cette manière, il devient facile de déplacer un poste téléphonique : idéal pour le télétravail, par exemple, car un employé à la maison pourra être joignable sur son téléphone habituel (merci au système Centrex).

Dans les deux cas, la ToIP et la VoIP s'appuient sur les flux IP, via le réseau local de l'entreprise.

Cette introduction à la VoIP est terminée ! C'est un sujet vaste sur lequel on pourrait écrire des pages et des pages, mais j'espère que cet article synthétique vous permettra d'y voir plus clair sur le sujet !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau et cofondateur d'IT-Connect. Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3219 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.