Raspberry Pi : On l’a fait !

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte à processeur ARM conçu par le créateur de jeux vidéo David Braben, dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi.

Cet ordinateur, qui a la taille d'une carte de crédit, est destiné à encourager l'apprentissage de la programmation informatique ; il permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre GNU/Linux et des logiciels compatibles. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris, ni écran) dans l'objectif de diminuer les coûts et de permettre l'utilisation de matériel de récupération.

Son prix de vente était estimé à 25 $, soit 19,09 €, début mai 2011. Les premiers exemplaires ont été mis en vente le 29 février 2012 pour environ 25 €. Début 2015, plus de cinq millions de Raspberry Pi ont été vendus. (Source Wikipédia).

raspberry-093

Voilà, après plusieurs semaines de test, on l'a fait : on a acheté 40 Raspberry Pi (Version B+) pour un projet d'affichage industriel dans un de nos nouveaux bâtiments dédiés à la logistique…

Le projet : Équiper une quarantaine de lignes de production d'un écran de 22 pouces afin d'afficher les caractéristiques de chaque ligne de production : quel est le produit actuellement traité sur cette chaîne de production, jusqu'à quelle heure et quelles sont ses caractéristiques… Les données à afficher sont issues de notre base de données « métier » sous PostgreSQL.

La démarche : Après avoir regardé du côté des solutions industrielles spécialisées dans l'affichage dynamique, on s'est très vite aperçu que ce genre de solutions n'étaient pas « données » et nécessitaient pas mal de développement afin d'alimenter un réseau de près de 40 afficheurs industriels et dynamiques. On atteignait rapidement un coût minimum de 1500€ à 2500€ par afficheur, tout compris…

L'idée : Quoi de plus simple d'utiliser un navigateur internet « basique » afin d'afficher, en plein écran, les quelques données dont nous avons besoin et en forçant le navigateur à se rafraîchir toutes les minutes ? Notre application « métier » utilise déjà une interface full web, développée en Python/Django, et le développement de cet affichage n'allait prendre que quelques heures, histoire de faire quelque chose de propre… Il ne manquait plus que la machine pour faire tourner tout cela, à moindre coût… On s'est alors rapidement tourné vers le Raspberry Pi (B+) et on en a acheté un (Wahou quel investissement!) afin de voir si cela pourrait répondre à notre besoin.

Les tests : On utilise ici la distribution « officielle », c'est à dire Raspbian avec un environnement graphique LXDE( (un des plus légers…) et un navigateur tout aussi léger : Midori. On a ensuite lancer le navigateur, en mode plein écran sur une URL de test qui se rafraîchissait toutes les 30 secondes et … on a laissé tourner pendant 15 jours, non-stop… Résultat des courses : après 15 jours, la machine était toujours OK, la page se rafraîchissait encore et la machine ne « chauffait » pas du tout… Pari gagné !

La mise en place : À chaque ligne de production correspond une URL du type https://mon_appli.mondomaine.fr/AfficheurLigneNo1 et on a donc paramétré, dans chaque machine, l'URL qui correspond à la ligne de production (LigneNo1, LigneNo2...etc.). Les 40 machines tiennent dans une boîte à chaussures...donc côté « manutention » c'est du bonheur, on a préparé cela sur un petit bureau !

Les coûts : C'était un aspect important du dossier, car, en ces temps difficiles, on n’aurait pas fait ce projet compte tenu des coûts élevés de ce genre de matériels (afficheurs industriels)...et on aurait continué à accrocher des feuilles de papier sur chaque ligne afin de savoir ce que la ligne était en train de produire… Donc, voici le détail :

  • le Raspberry en version B+ avec carte SD, alimentation, boîtier, système de fixation, etc. et un bouton marche/arrêt, car le Raspberry n'en possède pas et c'est donc le seul moyen, pour un manutentionnaire, de relancer la machine au cas où…, le tout pour un peu moins de 100€,
  • Un écran de 22 pouces avec support VESA (pour l'accroche) pour 100€ également.

Ce qui a coûté le plus cher consistait à « planter » un poteau (profilé aluminium) pour y accrocher l'écran, amener une alimentation 220V ainsi que le réseau (Prise RJ45), car nous n'avons pas opté pour le WiFi, source d'ennuis supplémentaires…

Au total, le point d'affichage dynamique nous revient à 500€, tout compris, avec un coût de maintenance dérisoire, car il s'agit quasiment de matériels « consommables ». Sans compter l’économie en énergie qui est non négligeable : un Raspberry ne consomme que 3,5 Watts soit une facture de l'ordre de 4 € pour toute une année (article ici) !

Conclusion : Un peu d'imagination, d'audace, de simplicité, pas beaucoup de sous...et vous voilà avec un projet bien ficelé, facile à maintenir et peu énergivore… Cerise sur le gâteau, mes collaborateurs ont pris un certain plaisir à faire joujou avec cette machine... Elle est pas belle la vie ?

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

    lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.