Test Thomson CR300IVCA : une station d’accueil avec Alexa


I. Présentation

Dans ce nouveau test, je vais vous parler d'une station d'accueil connectée qui embarque l'assistant vocal Amazon Alexa, que l'on pourrait également qualifier de radio-réveil connecté. Il s'agit du Thomson CR300IVCA, une marque intemporelle que l'on ne présente plus.

Découvrons ce produit sans plus attendre afin de voir s'il mérite qu'on lui fasse une place dans la chambre...

II. Package et design

La boîte est très soignée et elle est parfaite pour se retrouver en rayon de nos boutiques préférées... Avec notamment de nombreuses informations sur le produit et un bon aperçu de son aspect. À l'intérieur de la boîte, nous retrouvons le radio-réveil, un câble microUSB, un câble Jack, le câble d'alimentation ainsi qu'une notice d'utilisation.

Entièrement noire, la station d'accueil Thomson propose un look qui fait tout de suite penser à un radio-réveil. Personnellement, je trouve le design assez basique, notamment la partie supérieure les inscriptions me semblent trop visibles. L'avantage c'est que le design est sobre, l'appareil pourra s'adapter à toutes les déco assez facilement...

Sur le dessus, nous retrouvons la zone qui permet la recharge sans-fil, par induction, ainsi qu'un bouton pour gérer le réveil (play/pause), ainsi que deux boutons pour activer Alexa (sans dire "Alexa") ou désactiver le micro. Cela sera particulièrement utile pour gérer Alexa afin qu'elle soit, ou non, en mode écoute.

Sur la façade avant, nous retrouvons l'affichage de l'heure, alors qu'à l'arrière se situent de nombreux boutons. Ces boutons permettront de configurer l'appareil, y compris l'heure, les alarmes, le volume, de passer à la piste suivante/précédente.

III. Fonctionnalités

Maintenant que le radio-réveil est installé sur la table de chevet et sous tension, nous allons voir ce qu'il peut nous proposer. Grâce aux différents boutons physiques, il est tout à fait possible d'utiliser l'appareil, mais cela veut dire que l'on se passerait de ses fonctionnalités connectées : ce n'est pas le but.

Pour le réveil, il y a la possibilité de configurer plusieurs alarmes dont deux à partir des boutons physiques de l'appareil. Depuis l'application, il est possible de configurer les alarmes plus finement, notamment la répétition, l'heure, ainsi que la sonnerie : cela pourrait être la radio ou des musiques à partir de différents services Tunein, iHeartRadio, Napster et Tidal. Malheureusement, il n'est pas proposé d'utiliser Deezer ou Spotify pour cette fonctionnalité, alors que le streaming audio est possible pour ces deux applications.

Dans le même temps, grâce à Alexa et la commande vocale il est possible de définir une alarme, de lancer de la musique, d'interagir avec ses objets connectés compatibles ainsi que toutes les fonctions de l'assistant vocal. Cette intégration apporte un ensemble de fonctionnalités intéressantes à la station d'accueil, vous allez pouvoir connaître la météo et obtenir votre flash quotidien sans même vous lever. 😉

  • Audio

L'appareil est doté de deux micros ainsi qu'un haut-parleur de chaque côté de l'affichage de l'heure. Les micros fonctionnent très bien et je n'ai pas noté de problèmes pour interagir avec Alexa. Quant à la qualité sonore, la qualité est moyenne : le son manque de profondeur, mais jusqu'à 50% de volume c'est plutôt bon, après il y a une dégradation notable.

Un câble Jack est fourni afin de connecter votre smartphone ou un autre appareil directement sur la station d'accueil afin d'envoyer de la musique.

  • La luminosité

La luminosité de l'affichage peut être ajustée seulement 3 niveaux différents, dont 1 où l'affichage de l'heure est totalement désactivé. Pour les deux autres, la différence est mineure et je trouve que dans le noir, c'est trop lumineux et que ça pourra perturber beaucoup de personnes ! Il suffit en plus que vous désactiviez le micro et vous avez un halo rouge en complément.

  • La recharge sans-fil

La recharge sans-fil proposée sur cette station d'accueil, simplement en posant l'appareil dessus, est un atout. Plus besoin de connecter son chargeur avant de se coucher, il suffit de poser son téléphone : plutôt cool. Même si la recharge sans-fil 10 Watts est relativement lente, ce n'est pas trop grâce puisque le smartphone a la nuit complète pour se recharger. En complément, un port USB est intégré à l'arrière de l'appareil : de quoi connecter votre smartphone sur la station d'accueil directement pour le recharger.

IV. Conclusion

La station d'accueil Thomson est polyvalente et l'intégration d'Alexa lui permet de bénéficier de fonctionnalités intéressantes en termes d'interaction. En complément, l'application permet de contrôler la musique et les alarmes. Finalement, c'est dommage d'avoir autant de boutons alors que l'on pourrait s'en passer pour une bonne partie d'entre eux. D'un point de vue global, notamment sur le dessus, je pense que Thomson aurait pu faire mieux sur le design.

Vendue 100 euros, cette station d'accueil ou ce radio-réveil connecté, me semble un peu cher vis-à-vis de ses fonctionnalités même si d'un point de vue fonctionnel cet appareil à de l'intérêt.

Thomson CR300IVCA

99.00 €
7.7

Package / design

7.0/10

Fonctionnalités

8.5/10

Rapport qualité/prix

7.5/10

Points positifs

  • Intégration d'Alexa
  • La recharge sans-fil
  • La polyvalence de l'appareil

Points négatifs

  • Le rétroéclairage trop fort la nuit
  • Pas de Spotify pour le réveil
  • Trop de boutons physiques à mon goût
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2504 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.