Test Yeedi Mop Station : un robot laveur exceptionnel et pas comme les autres !

I. Présentation

Aujourd'hui, nous allons découvrir l'aspirateur robot laveur de sol Yeedi Mop Station. Vous allez rapidement comprendre que ce n'est pas un modèle comme les autres, et qu'il est particulièrement bien équipé pour laver le sol !

Le Yeedi Mop Station est livré avec une station de charge imposante, qui présente la particularité de ne pas collecter la poussière à la fin du nettoyage, comme on a l'habitude de le voir. Cette station de charge contient deux réservoirs et elle sert à humidifier les patins de nettoyage, mais aussi à les laver eux-mêmes. Je reviendrai plus en détail sur ce point dans la suite de cet article.

À côté de ça, l'aspirateur robot Yeedi Mop Station présente les caractéristiques suivantes :

- Type de navigation : caméra Visual SLAM
- Modes de nettoyage : automatique, zone, personnalisé
- Capacité du bac à poussière : 300 ml
- Capacité du réservoir à eau : 200 ml
- Puissance d'aspiration : 2500 Pa
- Batterie Li-ion 5200 mAH
- Autonomie jusqu'à 180 minutes
- Pilotable avec l'application Yeedi
- Cartographie basique
- Station de recharge avec deux réservoirs de 3,5 litres

II. Package et design

L'énorme boîte contient l'aspirateur robot, la station de charge équipée de deux réservoirs ainsi que de multiples accessoires : une brosse latérale, un câble d'alimentation, deux serpillières de lavage, deux filtres HEPA, une notice d'utilisation, un outil de nettoyage, et une bande magnétique pour créer des limites virtuelles. L'ensemble est très bien emballé et protégé.

Le robot en lui-même est entièrement blanc et assez compact, y compris en hauteur puisqu'il fait seulement 7 cm de hauteur. Une bonne nouvelle pour qu'il puisse passer sous les meubles bas de votre domicile. Bien souvent, ce qui pose problème sur les aspirateurs robots, c'est le capteur laser qui surplombe le dessus de l'appareil et qui augmente de quelques centimètres la hauteur. Ce modèle n'a pas de capteur laser, ce dernier étant remplacé par une caméra (visual SLAM) pour se guider.

La réserve d'eau de l'appareil et le réservoir à poussières sont regroupés. D'ailleurs, le réservoir pour les poussières est petit : seulement 300 ml, alors que sur les modèles traditionnels, c'est généralement 420 ml. Comme le Yeedi Mop Station se veut polyvalent et axé sur la fonction de lavage, il est tout de même capable d'aspirer tout en lavant, en un seul passage.

La brosse ne contient pas de poils en nylon, ce qui devrait limiter l'emmêlement des cheveux autour de la brosse, et ça on ne va pas s'en plaindre. L'habituelle lingette est remplacée par deux serpillières qui sont capables d'effectuer un mouvement de rotation : 180 tours par minute, en exerçant une force de 10 Newton sur le sol.

Sur le côté du robot, on retrouve un interrupteur on/off et un bouton de réinitialisation. Ce positionnement est nécessaire, car le couvercle au-dessus de l'aspirateur robot ne s'ouvre pas. Voici également un aperçu de la bande magnétique et d'un petit accessoire qui permet de créer un angle (ajustable) pour la limite virtuelle.

L'ensemble est très imposant, enfin surtout la station de charge. Le robot rentre en partie à l'intérieur de la station de charge afin de pouvoir mouiller et nettoyer les patins de lavage. En effet, avant de démarrer le nettoyage, les patins seront mouillés dans cette zone et pendant le lavage, le robot va régulièrement revenir à sa base pour les nettoyer.

Trois boutons d'actions sont inclus sur le dessus de la station de charge. À l'arrière, on retrouve une poignée, ce qui n'est pas de trop compte tenu du poids de la station de charge, ainsi que la possibilité d'organiser le câble d'alimentation.

Comment le robot fait-il pour mouiller et nettoyer les serpillières rotatives ? Et bien, la station de charge intègre deux réservoirs de 3500 ml : un réservoir qu'il faut remplir d'eau propre et qui sert à laver et mouiller les patins, puis un second réservoir qui sera vide, mais qui va permettre de collecter les eaux usées (et qu'il faudra vider de temps en temps).

C'est la première fois que je vois ce système de lavage sur un aspirateur robot, et l'on voit clairement que ce robot est axé sur la fonction de lavage.

III. Installation et initialisation

La phase d'installation s'effectue assez simplement avec l'application Yeedi officielle. Il suffit d'ajouter un nouvel appareil et de se laisser guider. Le robot Yeedi se connectera au Wi-Fi de votre domicile. La caméra du robot va lire un code QR qui s'affiche sur votre smartphone pour permettre l'initialisation du réseau.

Je vous rappelle que Yeedi est une marque d'Ecovacs, on bénéficie donc d'une application déjà bien rodée et avec un processus d'initialisation facile et éprouvée.

Une fois que les différentes étapes sont réalisées avec succès, le robot est prêt à l'emploi. Il apparaît sur la page d'accueil de l'application, et il suffit de cliquer dessus pour accéder à sa configuration et aux différentes fonctions.

Le Yeedi Mop Station intègre les fonctions suivantes au niveau de l'application :

  • Gestion de la carte : nommer les zones, mais il n'y a pas la possibilité d'ajuster les zones générées pour créer ou supprimer des pièces. Dommage, car le nettoyage par zone perd en intérêt, car chez moi l'aspirateur a regroupé trois pièces en une seule.
  • Création de limites virtuelles sur la carte (en plus de la limite avec la bande magnétique)
  • Planification du nettoyage
  • Séquence de nettoyage (ordre des pièces)
  • Nettoyage automatique, par zone, ou personnalisé
  • Puissance d'aspiration (4 niveaux différents) - Ajustement auto possible
  • Débit d'eau (3 niveaux différents)
  • Alertes vocales, en plusieurs langues, dont le français
  • Nettoyage continu
  • Fonction ne pas déranger selon une plage horaire
  • Journal de nettoyage (taille de la zone, durée et carte du passage)
  • Maintenance de l'appareil : suivi de l'état du filtre, de la brosse, etc.

L'application est simple à utiliser et relativement complète, dommage que la partie cartographie ne soit pas plus précise et personnalisable.

IV. Navigation et efficacité du nettoyage

Parlons maintenant de l'efficacité du nettoyage effectué par ce robot et notamment du système de lavage du sol.

La navigation avec un laser est tellement précise, qu'elle permet au robot de naviguer intelligemment. Le problème c'est que ce modèle utilise une solution basée sur une caméra. Clairement, c'est moins précis et la précision dépend de la luminosité dans la pièce. Résultat, il lui arrive de passer deux fois au même endroit. Par contre, il parvient à bien identifier et éviter la majorité des objets, et à bien esquiver les chaises. Avec les rideaux, c'est un peu plus aléatoire : il peut bien gérer une fois et la fois d'après s'emmêler dedans.

Le système de lavage est vraiment performant, je dirais même que c'est surprenant. Les tâches sont bien éliminées et le sol est réellement nettoyé. Le système est efficace grâce à la pression exercée sur le sol par les deux serpillières et le mouvement rotatif.

La gestion des deux réservoirs d'eau est très simple, on peut facilement remplir le réservoir d'eau propre en le retirant de la station, tandis que l'on pourra retirer le réservoir d'eau pour le vider tout aussi facilement. D'ailleurs, on peut voir que l'eau usée est réellement sale ! Sur l'image ci-dessous, c'est l'eau sale obtenue après un lavage de 30 m² en 45 minutes.

Par contre, le robot multiplie les aller-retour à la station de charge pour nettoyer les serpillières (et aussi se recharger un peu pendant ce temps !). Cette opération dure environ 1 minute. En soi, c'est une bonne chose, mais le problème c'est qu'il a tendance à salir la station de charge en même temps, donc il faudra prévoir un nettoyage manuel de temps en temps. L'idée est très bonne, mais elle mérite d'être améliorée et j'espère que Yeedi le fera.

Au niveau du bruit, je l'ai trouvé particulièrement silencieux en phase de nettoyage, mais lorsqu'il retourne à sa base pour nettoyer les serpillières, c'est assez bruyant. Comme il retourne plusieurs fois à la charge pendant un nettoyage, il faut s'attendre à des variations au niveau de la nuisance sonore.

Quant à l'autonomie, il respecte la valeur annoncée par le fabricant : 180 minutes, soit 3 heures. Le temps de nettoyage est un peu plus long à cause des aller-retour, ce qui consomme de la batterie, mais il se recharge lorsqu'il se nettoie, donc cela compense.

V. Conclusion

Avec sa station de charge dédiée au lavage du sol, le Yeedi Mop Station se démarque et propose une vraie solution pour laver votre sol, alliant à la fois aspiration et lavage en profondeur. Même s'il n'est pas parfait, car sa navigation est parfois imprécise et qu'il a tendance à salir un peu sa base de recharge, il nettoie vraiment bien le sol : quand il frotte, il ne fait pas semblant. Associé à l'application Yeedi, qui hérite de l'ergonomie de l'application Ecovacs Home, c'est un bon compagnon au quotidien. Son prix de 649,99 euros est justifié.

Bon plan : du 8 au 21 décembre 2021, il est proposé à 549,99 euros au lieu de 649,99 euros sur Amazon.fr (voir l'offre).

Yeedi Mop Station

649,99 €
8.3

Package et design

7.5/10

Qualité d'aspiration

7.0/10

Lavage du sol

10.0/10

Pertinence de la navigation

7.5/10

Application Yeedi

9.0/10

Autonomie

9.0/10

Points positifs

  • Excellent lavage du sol !
  • Application Yeedi : simple et efficace
  • Une station de lavage avec deux réservoirs
  • Evite bien les objets
  • Silencieux

Points négatifs

  • Une carte trop peu détaillée et non modifiable
  • La station de charge doit être nettoyée de temps en temps
  • Navigation à améliorer
  • Encombrant
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3859 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.