Test Yeedi Vac 2 Pro

I. Présentation

Aujourd'hui, c'est l'aspirateur robot laveur de sol Yeedi Vac 2 Pro que vous allez découvrir au travers de ce test. Ce modèle est capable d'aspirer et de laver en un seul passage et il bénéficie de l'expertise des modèles DEEBOT de chez Ecovacs, la maison mère de Yeedi.

Avant de faire des présentations plus détaillées, voici quelques caractéristiques techniques de ce modèle :

- Type de navigation : caméra Visual SLAM
- Modes de nettoyage : automatique, zone, personnalisé
- Capacité du bac à poussière : 300 ml
- Capacité du réservoir à eau : 200 ml
- Puissance d'aspiration : 3000 Pa
- Batterie Li-ion 5200 mAH
- Autonomie jusqu'à 180 minutes
- Temps de charge : 6,5 heures
- Pilotable avec l'application Yeedi
- Compatible avec les assistants vocaux Amazon Alexa, Google Home, Yandex Alice
- Cartographie

II. Package et design

Dans la boîte de ce robot Yeedi, nous retrouvons une brosse latérale, le socle de chargement (base) et son cordon d'alimentation, un guide utilisateur et le système de lavage avec la plaque vibrante. A noter l'absence de filtre HEPA de rechange. Même si elle n'est pas fournie avec ce robot, il faut savoir qu'il est possible d'acheter une station d'auto-vidage en complément (vendue 199 euros).

Le robot en lui-même est entièrement blanc et assez compact, y compris en hauteur puisqu'il fait seulement 7,7 cm de hauteur. Par rapport au modèle Yeedi Mop Station, qui est entièrement blanc également, ce modèle est un peu plus travaillé au niveau du design, notamment avec des courbes sympas qui améliorent l'esthétique. Ce modèle n'a pas de capteur laser, donc il est moins haut, ce dernier étant remplacé par une caméra (visual SLAM) que le robot utilise pour se guider. Le fait qu'il soit assez fin est un avantage, car il est capable de passer plus facilement sous certains meubles, en comparaison d'autres modèles.

C'est par le dessus que l'on accède au réservoir à poussière, mais également à l'interrupteur on/off du robot, ainsi qu'au bouton reset et à l'outil de nettoyage. Sur les côtés du robot, il n'y a pas de boutons, mais différents capteurs, comme en dessous.

Vue de dessous, ce robot ressemble très fortement à certains modèles DEEBOT de chez Ecovacs. On pourrait les confondre. Une seule brosse latérale est intégrée à ce robot, qu'il conviendra de clipser soi-même. Sous l'emplacement de la brosse principale, on voit les deux sorties qui prouvent que ce robot est compatible avec la station d'auto-vidage.

La station de charge est relativement compacte et sa taille est habituelle par rapport aux autres robots du marché. En fait, elle ne sert qu'à recharger le robot donc elle n'a pas de raison d'être imposante. A l'arrière, il est possible d'enrouler le surplus de cordon d'alimentation, selon l'emplacement du robot.

III. Installation et initialisation

La mise en route est classique puisque la base doit être installée et le robot positionné dessus afin qu'il soit rechargé. Pour contrôler le robot, l'utilisation de l'application officielle Yeedi est indispensable. Dans l'application, il faut ajouter un appareil pour associer le robot à son compte : l'affaire de quelques minutes (moins de 5 minutes). Cette application est très proche de celle proposée par Evocacs Robotics pour ses propres modèles.

Après avoir allumé le robot, il faut scanner le QR code du robot avec son smartphone. Ensuite, il faut sélectionner le réseau Wi-Fi auquel connecter le robot et le smartphone va générer un QR code qui devra être lu par la caméra sur le dessus du robot. Pour cela, l'écran du smartphone doit être mis à quelques centimètres au-dessus du robot : un message vocal est émis lorsque la lecture est effectuée. En suivant les étapes, l'initialisation est simple et elle se termine par une étape où l'on peut donner un nom au robot.

Quand on appuie sur notre nouveau robot pour la première fois dans l'application, une présentation du robot s'affiche où le Vac 2 Pro s'annonce comme étant le premier robot de chez Yeedi qui aspire et lave en un seul passage et qui est capable d'éviter les obstacles. Nous verrons s'il dit vrai. L'interface de l'application Yeedi est agréable et réussie esthétiquement parlant. En switchant vers le bas, on accède aux paramètres essentiels pour personnaliser la session de nettoyage : mode de nettoyage (zone, automatique, personnalisé), puissance d'aspiration (4 niveaux), débit d'eau (3 niveaux), configuration des alertes vocales, mais aussi du programme de nettoyage (planification du nettoyage à des moments précis).

L'application donne également accès à d'autres fonctionnalités :

  • Gestion de la carte de votre logement : associer une fonction à chaque pièce, diviser ou fusionner des pièces, zones virtuelles à ne pas nettoyer, etc.
  • Définir une séquence de nettoyage, à savoir l'ordre des pièces lors d'une session
  • Historique de nettoyage avec la date et l'heure, la superficie nettoyée, la durée de la session et la zone couverte
  • Maintenance de l'appareil avec le niveau d'usage de chaque pièce
  • Planifier un nettoyage à une heure spécifique, sur un ou plusieurs jours, de l'ensemble de la zone ou certaines zones
  • Configurer le mode "Ne pas déranger" pour que le robot soit inactif sur une plage horaire précise
  • Etc...

La carte générée par le robot est précise, et je ne pensais pas qu'elle serait aussi précise en l'absence d'un capteur laser. En fait, la carte générée correspond réellement à mon logement et les pièces également comme il y a beaucoup d'espaces ouverts, ce n'est pas facile pour le robot de faire la distinction. Quand il a eu à passer une porte, il a compris que c'était une nouvelle pièce.

Désormais, il est temps de lancer la première session de nettoyage et de se faire un avis sur l'efficacité de ce robot.

IV. Navigation et efficacité du nettoyage

En l'absence d'un capteur laser sur le dessus de l'appareil, on peut s'interroger sur sa capacité à se guider correctement. Yeedi est habitué à nous proposer des modèles avec ce système pour la navigation. Même s'il y a une certaine logique quand il effectue le nettoyage, c'est-à-dire qu'il délimite une zone et la nettoie par zigzag, il a tendance a perdre le fil de temps en temps et à oublier de petites zones ou à repasser exactement au même endroit.

Quant à la gestion des objets, des meubles et autres obstacles, il gère bien les chaises, les rideaux et les meubles, car d'ailleurs il ne s'est jamais coincé ou bloqué lors des différentes sessions de nettoyage. Pour les objets qui pourraient traîner sur le sol, il en évite certains tandis que d'autres vont être bousculés, donc c'est un peu mitigé de ce point de vue là. Néanmoins, il m'a fait bonne impression globalement.

Le sol est bien propre et la très grande majorité des poussières et les poils de chien présents sur le sol sont désormais coincés dans le réservoir du robot. En l'absence de la station de vidage automatique, il conviendra de vider soi-même le réservoir à la fin de chaque session. Quand le robot a terminé le nettoyage, une notification est envoyée sur le smartphone.

En mode intensif, c'est-à-dire avec l'aspiration au maximum, le robot est passé de 100% à 17% en 69 minutes. C'est une belle performance, car en mode aspiration maximale, le robot aspire à pleine puissance tout au long du nettoyage. En mode d'aspiration normal, il est capable de tenir au moins 3 heures. Si vous mettez le robot pendant votre absence, n'hésitez pas à le mettre en puissance maximale pour optimiser le nettoyage s'il est capable d'effectuer le tour de votre logement en une seule charge.

En revanche, il m'indique qu'il a nettoyé une surface correspondante à 24m², ce qui me semble trop peu par rapport à la zone couverte réellement. On constate aussi qu'il a mis 69 minutes à nettoyer, selon lui, 24m² ce qui montre qu'il peut passer plusieurs fois au même endroit.

Lorsqu'il nettoie votre logement, le robot Yeedi peut simplement aspirer ou laver et aspirer grâce au réservoir d'eau et à son module de lavage. Dans ce domaine, il fait aussi bien que la concurrence, c'est-à-dire que le lavage apporte un bon complément à l'aspiration pour éliminer certaines traces, mais certaines tâches lui résistent !

V. Conclusion

Le robot Yeedi Vac 2 Pro est un bon robot capable d'aspirer et de laver en un seul passage. Même si le nettoyage n'est pas parfait à cause d'une navigation un peu hasardeuse par moment, il faut avouer qu'il réalise un bon travail malgré tout par rapport à sa gamme de prix. Le système de navigation par caméra, bien qu'il ne soit pas aussi efficace que le système par laser, est abouti sur ce modèle : le robot est capable de bien éviter les meubles, les rideaux et certains objets même si certains peuvent lui poser problème.

En ce moment, le Yeedi Vac 2 Pro est proposé à 379,99 euros au lieu de 449,99 euros sur Amazon. Pour en profiter, vous pouvez utiliser ce lien : offre sur le robot Yeedi Vac 2 Pro.

Yeedi Vac 2 Pro

449.99 €
8

Package et design

7.0/10

Qualité d'aspiration

8.5/10

Pertinence de la navigation

7.0/10

Autonomie

9.5/10

Points positifs

  • Aspirateur fin, idéal pour passer sous les meubles
  • Autonomie solide
  • Application complète
  • Bonne puissance d'aspiration

Points négatifs

  • Navigation un peu hasardeuse par moment
  • Pas de filtre ni de brosse de rechange
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3945 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.