DuckDuckGo supprime les traqueurs, sauf ceux de Microsoft

DuckDuckGo est un navigateur qui se veut respectueux de la vie privée, et cela passe par la suppression des différents éléments de tracking. Cependant, DuckDuckGo ne supprime pas les traqueurs de Microsoft, à cause d'un accord commercial.

Le respect de la vie privée et la protection des données personnelles sont au coeur de DuckDuckGo, et c'est pour cela que les utilisateurs l'apprécient, d'autant plus qu'il continue à grappiller des parts de marché, petit à petit. On peut l'utiliser à partir de son navigateur en accédant à duckduckgo.com, mais aussi sur mobile via l'application DuckDuckGo Privacy Browser disponible sur Android et iOS, en attendant la version desktop du navigateur DuckDuckGo.

Un chercheur en sécurité, nommé Zack Edwards, a fait une révélation au sujet du navigateur pour mobile : les traqueurs sont bien identifiés et bloqués de manière générale, ce qui est en accord avec la promesse de DuckDuckGo, sauf ceux de Microsoft. Et là, c'est un problème.

Il a mis en ligne ses résultats sur Twitter, et Gabriel Weinberg, le PDG de DuckDuckGo lui adressé une réponse en confirmant les faits. Il a expliqué que c'est lié à un accord commercial, mais que des négociations sont en cours avec Microsoft pour que la firme de Redmond accepte que ses traqueurs soient traités comme les autres. En attendant, dans cet accord commercial qui n'est pas nouveau, il y a une clause qui empêche DuckDuckGo d'éliminer les traqueurs de Microsoft.

Dans cet accord commercial, il est question de publicités. En effet, Microsoft fournit des publicités à DuckDuckGo en fonction des résultats affichés dans le moteur de recherche, mais ces résultats restent anonymes et il n'y a pas de profilage. Néanmoins, Microsoft collecte l'adresse IP du visiteur et son user-agent (c'est-à-dire son type de navigateur), mais ces deux informations seraient utilisées uniquement à des fins de statistiques.

Au final, au-delà des faits, ce manque de transparence de la part de DuckDuckGo ne devrait pas plaire aux utilisateurs. Désormais, DuckDuckGo devrait accélérer auprès de Microsoft pour corriger le tir.

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3872 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.