La sécurité dans le cloud : une méfiance planante

63% des PME considèrent que les fournisseurs de stockage Cloud pourraient et devraient faire davantage pour protéger les données.

Environ deux tiers des petites et moyennes entreprises (PME) jugent qu'il reste encore beaucoup de travail pour protéger leurs données dans le cloud, selon une nouvelle étude menée auprès de 300 responsables sécurité au sein de PME britanniques, américaines et françaises qui se servent de Dropbox for Business, Google Drive, Box et Microsoft OneDrive.

D'après cette étude, 29% des PME ont été victimes d’une violation de fichiers ou dossiers depuis le passage dans le cloud pour le stockage. Près d’un tiers (31%) a déclaré que la détection des accès non autorisés est bien plus difficile depuis la migration, et 22% ont avoué que des pirates informatiques avaient réussi à obtenir un accès via des informations de connexion d’un employé.

Un nouveau rapport intitulé "Cloud et Sécurité : une alliance nébuleuse" étudie les perceptions actuelles concernant la sécurité du stockage dans le cloud et comment les PME protègent leurs données.

Selon ce même rapport, uniquement 52% des PME surveillent de manière active les fichiers sensibles afin de détecter les accès non autorisés, alors que d’autres entreprises ne le font que sur une base ad hoc ou après une violation - ou pour certaines, pas du tout. De plus, de nombreuses PME travaillent dans un environnement hybride qui combine stockage sur site et dans le cloud, pourtant 56% des personnes interrogées ont révélé que gérer la sécurité des données dans ces infrastructures hybrides était difficile.

François Amigorena, fondateur et PDG d’IS Decisions, affirme: « Il ne fait aucun doute que le cloud a considérablement amélioré la manière dont les PME mènent leurs activités. Toutefois, les entreprises qui ont migré vers le cloud pour le stockage ont plus de difficultés à détecter les accès non autorisés à leurs fichiers et dossiers. La facilité de partage des données entre les équipes et les intégrations simples que leur stockage peut avoir avec d'autres applications cloud augmentent considérablement les chances d'un accès non autorisé. Sans les contrôles d'accès adéquats en place, le risque que les informations d'identification des employés soient mal utilisées ou volées complique encore plus la détection des accès non autorisés. »

« La dernière chose que toute entreprise souhaite, c'est de subir une violation de données. Par conséquent, il est nécessaire de mettre en place un moyen plus puissant et plus efficace pour garantir la sécurité des données dans le cloud. »

N’hésitez pas à lire le rapport "Cloud et Sécurité : une alliance nébuleuse" pour en savoir plus sur les perceptions actuelles en ce qui concerne la sécurité du stockage dans le cloud et comment les PME protègent leurs données.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2005 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.