PinePhone Pro : le retour du smartphone sous Linux !

Si vous en avez marre d'Android et d'iOS, et que vous aimeriez voir autre chose lorsque vous allumez l'écran de votre smartphone, alors le PinePhone Pro pourrait vous intéresser. Il présente la particularité de tourner sous Linux, mais ce n'est pas tout !

Plutôt que d'imaginer un appareil et de lui coller systématiquement une ROM Android, chez Pine64, on voit les choses différemment. Après avoir sorti un premier modèle en 2019, nommé à l'époque PinePhone, le fabricant revient avec un nouveau modèle : le PinePhone Pro, qui est une version améliorée de la première génération.

Il s'appuie toujours sur un système Linux, ce qui permet de renforcer le respect de la vie privée, vis-à-vis des autres systèmes. Exit tous les outils Google, tous les services inclus à Android et... tous les logiciels espions. Alors, c'est sûr, ce n'est pas le smartphone le plus puissant du marché, mais vous l'aurez compris, l'intérêt est ailleurs.

Ce smartphone s'appuie sur un SoC créé par Rockchip, et il s'agit même d'une version spéciale développée en collaboration avec les équipes de Pine64. L'idée étant d'optimiser les performances énergétiques, mais aussi de prendre en charge l'affichage en sortie par l'intermédiaire du port USB-C de l'appareil. Résultat, le PinePhone Pro est équipé d'un SoC RK3399S, ce qui correspond à 2 coeurs Cortex-A72 et 4 coeurs A53. Il est accompagné par un GPU Mali T860, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage, extensible par microSD jusqu'à 2 To. Quant à l'écran IPS, il n'est pas exceptionnel : 6 pouces pour une résolution 720p.

Le PinePhone Pro intègre des commutateurs physiques qui permettent de désactiver physiquement certains composants de l'appareil : les caméras, le Wi-Fi, le Bluetooth, le réseau mobile ou encore la prise casque. Ces interrupteurs sont disponibles à l'arrière de l'appareil, après avoir retiré la coque. D'ailleurs, la batterie de 3 000 mAh est amovible elle aussi. Le connecteur avec les broches Pogo est également conservé. Pine64 veut également simplifier les réparations de son smartphone grâce à l'utilisation de vis Philips, ce qui facilite le démontage.

Même s'il n'est pas équipé d'Android, l'installation des applications Android reste possible grâce à Waydroid ou Anbox, mais ce n'est pas forcément l'objectif !

Enfin, le PinePhone Pro est disponible en précommande à 399 dollars, ce qui est cher si l'on compare sa fiche technique à la concurrence Android, et il faut compléter un formulaire d'éligibilité (car réservé aux développeurs pour le moment) avant de pouvoir l'acquérir. Les premières livraisons auront lieu en décembre.

Si ce projet vous intéresse, n'hésitez pas à visiter le site officiel : PinePhone Pro

Que pensez-vous de cet appareil ?

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3385 posts and counting.See all posts by florian

5 thoughts on “PinePhone Pro : le retour du smartphone sous Linux !

  • Info de fou : Tous les smartphones sous Android sont des Linux

    Répondre
    • Hello,
      Oui je suis d’accord, c’est bien de le rappeler, mais vu le système qu’Android est devenu aujourd’hui, on l’oublierait presque : la preuve ! Le Linux sur lequel s’appuie Android n’a rien à voir avec l’esprit Linux….

      Répondre
      • Alors peut on installé linux sur n’importe quel smartphone ? Et quel version de Linux ?

        Répondre
  • Bonjour,
    il y a quelques distro dispo mais c’est plutôt limité aux connaisseurs.
    D’ailleurs, impossible de retrouver la distrib /e/ (faites par un français je crois) et qui semblait prometteuse…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.