Google Kubernetes : Un système de gestion de conteneurs

A l'occasion de l'Open Source Convention qui se déroule à Portland, le sujet des conteneurs est bien entendu abordé notamment avec la solution populaire Docker. Google a également tiré son épingle du jeu avec son outil d'orchestration et de gestion des conteneurs appelé Kubernetes.

kubernetes1

Dévoilé par Google en juin 2014, Kubernetes propose différentes fonctionnalités comme :

- Déployer des conteneurs sur un ensemble de machines
- Surveiller le bon fonctionnement des conteneurs
- Gestion de workload
- Répliquer les conteneurs
Etc.

Il est à noter que cette solution a reçu le soutien d'importantes sociétés comme Microsoft, IBM, et... Docker ! Pour Google cette conférence fût l'occasion d'annoncer la version 1.0 de Kubernetes, après avoir reçu 14 000 commits d'un ensemble de 400 contributeurs.

D'un point de vue technique, Kubernetes supporte les clusters de 100 noeuds et de 1000 conteneurs. Le stockage NFS est supporté, tout comme Amazon Web Service Elastic Block Store et les disques persistants Compute Engine.

Google ne s'est pas arrêté là puisque la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) fût également présentée. Il s'agit d'une initiative épaulée par la Fondation Linux et qui a pour objectif de s'assurer de la bonne exécution des applications au sein d'un environnement Cloud. Ceci rejoint les objectifs de l'Open Container Project afin d'éviter l'éclatement de la technologie des conteneurs, afin de maximiser les compatibilités.

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2370 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.