Test Ecovacs Deebot T9 / T9+

I. Présentation

Au début du deuxième trimestre 2021, Ecovacs Robotics a dévoilé son nouveau robot haut de gamme : le DEEBOT T9+. Dans cet article, je vous propose de découvrir ce nouveau modèle au travers d'un test du DEEBOT T9+. Ecovacs décline la série DEEBOT T9 en deux modèles : le DEEBOT T9 et le DEEBOT T9+, la seule différence étant la présence de la station de vidage automatique sur la version "+".

Voici les caractéristiques de l'Ecovacs DEEBOT T9+ :

- Type de navigation : navigation laser avec TrueDetect 2.0
- Modes de nettoyage : automatique, zone, personnalisé
- Technologie de nettoyage : OZMO Pro 2.0
- Capacité du bac à poussière : 420 ml
- Capacité du réservoir à eau : 180 ml
- Batterie Li-ion 5200 mAH
- Autonomie jusqu'à 175 minutes
- Bruit : 67 dBA
- Pilotable avec l'application Ecovacs Home
- Cartographie précise et personnalisable, multi-étages, vue en 3D
- Compatible avec les assistants vocaux
- Diffuseur de parfum Air Freshener

Nous reviendrons dans cet article sur les évolutions et nouveautés du DEEBOT T9. Tout en sachant qu'il intègre une nouvelle fonction innovante baptisée "Air Freshener" qui va permettre de diffuser du parfum tout en effectuant le nettoyage de votre domicile. En revanche, ce modèle n'est pas équipé de la fonctionnalité de vidéosurveillance que l'on avait pu découvrir avec le robot DEEBOT T8 AIVI.

➡ Retrouvez notre test de la génération précédente : Ecovacs DEEBOT T8

II. Package et design

À partir du moment où l'aspirateur robot est accompagné par une station de vidage automatique, comme c'est le cas ici, on se retrouve avec un carton imposant. En tout cas, chaque élément est à sa place et bien protégé. L'aspirateur robot est dans son propre carton.

Après avoir déballé tous les éléments, on se retrouve avec l'aspirateur robot, la station d'auto-vidage et son câble d'alimentation, une notice, les brosses latérales (il n'y en a pas de rechange), un lot de serpillières jetables, un sac à poussière (de rechange, car il y en a déjà un de préinstallé) et le système OZMO Pro (pour le nettoyage du sol). Ah oui, nous avons aussi le droit à une cartouche de parfum et au système Air Freshener qui permet de l'utiliser : nous verrons si la promesse de parfumer notre intérieur est tenue.

Note : c'est dommage qu'il n'y ait pas de serpillières lavables fournies avec le robot.

La capsule de parfum fournie se positionne au sein du système Air Freshener, ce dernier contient un ventilateur. Il y a plusieurs parfums disponibles : jacinthe sauvage, bergamote et lavande, ainsi que concombre et écorce de chêne. Je ne suis pas parvenu à trouver où acheter une capsule de parfum pour le moment.

Vous l'aurez compris, lorsque l'on utilise le système OZMO Pro pour laver le sol, on ne peut pas utiliser le système Air Freshener. Il faut faire un choix, mais dans tous les cas le robot pourra réaliser l'aspiration.

La station de vidage automatique du DEEBOT T9+ est de couleur "blanc perle", tandis qu'elle était grise avec le DEEBOT T8+. Sinon pour le reste, la station est restée identique et pour cause la station du T8 peut fonctionner avec le T9, et inversement. Un couvercle sur le dessus de la station d'auto-vidage permet d'accéder au sac à poussière. La capacité du sac est de 2,5 litres : de quoi tenir 30 jours si vous avez des animaux. Sans poils d'animaux, on peut tenir plusieurs mois.

Intéressons-nous maintenant au robot DEEBOT T9 en lui-même. Le coloris est identique à celui de la station : blanc perle. Il est très élégant, car il est totalement blanc, même sur les côtés et les finitions sont impeccables. Il faudra voir dans le temps s'il devient sale, mais comme il est censé exceller dans la navigation, il n'y a pas de raison qu'il subisse des chocs. La seule partie noire, c'est le module TrueDetect 3D 2.0 positionné à l'avant : il s'agit d'une caméra qui va permettre la reconnaissance des objets et de l'environnement dans lequel le robot évolue.

Au fil des générations, Ecovacs continue de peaufiner son modèle haut de gamme et de l'améliorer, autant sur le design, que sur l'intelligence artificielle et les fonctionnalités proposées.

Le DEEBOT T8 était déjà réussi d'un point de vue design, mais personnellement je trouve que l'on monte encore d'un cran avec le DEEBOT T9. Sur les photos ci-dessous, vous pouvez voir le DEEBOT T8 et le DEEBOT T9. Le modèle entièrement blanc étant le T9, tandis que le T8 étant noir sur les côtés.

L'ensemble aspirateur robot et station d'auto-vidage est harmonieux. Les deux appareils vont bien ensemble et si le mur derrière est blanc, comme dans mon cas, cela rend l'appareil plus discret dans la pièce où il est installé.

III. Installation, efficacité, autonomie, station de vidage

A. Installation

L'installation de l'appareil et sa mise en route sont très simples. La notice d'utilisation explique clairement comment s'y prendre et l'application vous guidera également. Quelques minutes suffisent pour que le robot soit branché, connecté à votre Wi-Fi et prêt à l'emploi.

Depuis plusieurs années maintenant, le processus d'initialisation est resté le même chez Ecovacs : il n'y a pas de raison de le changer puisque c'est très simple.

B. Efficacité du nettoyage

Comme d'habitude, le premier nettoyage sera l'occasion pour le robot de générer une carte de votre domicile. En comparaison de la génération précédente, Ecovacs a apporté plusieurs changements pour améliorer encore son système de nettoyage :

  • La puissance d'aspiration du DEEBOT T9 est doublée en comparaison du DEEBOT T8 : jusqu'à 3 000 Pa.
  • Le module OZMO Pro 2.0 doit être plus silencieux que sur le DEEBOT T8 qui bénéficiait de la première génération de cette technologie. Pour rappel, ce système contient une plaque qui vibre pour simuler les mouvements de frottement et éliminer les taches tenaces.
  • Le DEEBOT T9 est équipé de la technologie TrueDetect 3D 2.0, associée à la technologie TrueMapping 2.0. La technologie continue de se peaufiner et grâce à celle, DEEBOT peut s'orienter dans les espaces étroits et reconnaître les objets (pieds de chaise fins, petits objets ou seuils de porte). Une cartographie de votre domicile sera générée et il sera possible de visualiser une vue 3D.

Concrètement, la navigation devrait être encore plus précise et le robot plus silencieux, sans pour autant négliger la qualité du nettoyage. C'est ce que nous allons tenter de vérifier.

Test Deebot T9
Le robot DEEBOT T9 en action

La cartographie de votre logement est générée en temps réel sur l'application Ecovacs Home, où vous pouvez suivre également la progression du robot.

La navigation du robot est excellente : il évite les meubles et les objets, et il ne touche pas ou très légèrement les meubles au moment de les contourner. Il est également capable de passer sur les tapis et d'adapter sa puissance d'aspiration, mais aussi d'éviter les rideaux.

L'aspiration est très bonne également et sur les tapis on appréciera la puissance de 3 000 Pa. Pour la partie lavage du sol avec le module OZMO Pro 2.0, il y a clairement une amélioration au niveau du bruit. Le module est nettement plus silencieux que sur le DEEBOT T8, c'est un bon point. Par contre, le module reste toujours en position de lavage même lorsque le robot passe sur un tapis, c'est une amélioration à prévoir. Grâce au mode "Lavage en profondeur" où le robot va réaliser deux passages, le lavage du sol est plus intense ce qui est intéressant dans certaines pièces comme la cuisine.

C. Autonomie

D'après la fiche technique, la batterie Li-ion de 5200 mAH offre une autonomie de 175 minutes en mode normal. Autrement dit, presque 3 heures d'autonomie. Tandis que pour une charge complète de l'aspirateur robot, comptez 6 heures 30 minutes.

Même en ayant un intérieur relativement grand, l'autonomie du robot sera suffisante même si l'on utilise les modes plus gourmands. En fait, il y a un mode de lavage où l'on demande au robot de passer deux fois (aller-retour) sur chaque endroit pour accroître le nettoyage. Indirectement, cela double la surface à nettoyer, mais vu que l'autonomie est de quasiment 3 heures, c'est suffisant. Dans mon cas, avec ce mode "Lavage en profondeur" (qui applique deux passages pour laver), le robot a nettoyé 34 m² en 50 minutes.

D. Station de vidage automatique

La station de vidage n'a pas évoluée avec cette nouvelle génération d'aspirateurs robots. D'après Ecovacs, elle peut contenir la poussière accumulée pendant 30 jours de nettoyage, notamment si vous avez des animaux.

Pour le moment, avec une vingtaine de nettoyages avec cet aspirateur robot, le sac à poussière de la station d'auto-vidage est rempli à un tiers environ. Remarque importante et qui explique cet écart par rapport aux prévisions d'Ecovacs : je n'ai pas de chien ni de chat.

Le gros plus de cet accessoire, c'est qu'il n'est pas nécessaire de vider le bac à poussière du robot entre deux nettoyages. En fait, ce sera fait automatiquement à chaque fois que le robot termine une session de nettoyage dans votre logement. Je trouve ça intéressant aussi pour le nettoyage du robot en lui-même : le bac à poussière du robot reste toujours très propre, car la station d'auto-vidage vient aspirer avec une puissance élevée.

La base seule est vendue 299 euros.

E. Mon avis sur l'Air Freshener

Parlons maintenant de la fonctionnalité Air Freshener qui a pour objectif de parfumer votre logement, en plus de le nettoyer. Lorsque cette fonctionnalité est utilisée, il n'est pas possible d'utiliser le lavage du sol. En résumé, soit on aspire et on lave, soit on aspire et on parfume, mais les trois en même temps ce n'est pas possible. Peut-être que cela viendra sur les prochaines générations.

Le parfum en lui-même est agréable, tout comme cet effet de fraîcheur, néanmoins, c'est un peu léger en termes d'intensité pour durer dans les grands espaces. Suite au passage du robot, on sent plus le parfum au sein des petites pièces que dans les grands espaces où on le sent surtout lorsque l'on est à proximité du robot.

En tout cas, cette innovation n'est pas farfelue et j'espère qu'Ecovacs va continuer à faire évoluer cette nouveauté, car c'est une proposition qui a du sens. Ce n'est pas pour rien que les produits pour laver le sol sont parfumés 😉.

Note : la capsule est prévue pour durer 60 jours, mais j'ignore combien coûte une recharge, car elles sont introuvables sur le net pour le moment.

IV. L'application Ecovacs Home

Ecovacs a profité du lancement de sa nouvelle gamme de robots pour améliorer son application Ecovacs Home et revoir partiellement son ergonomie. Le menu principal qui permet de lancer un nettoyage est plus grand, ce qui lui permet d'être plus épuré.

Il y a toujours la présence d'un mode avancé qui permet de modifier la carte pour fusionner des zones ou alors créer des zones supplémentaires, mais aussi associer chaque zone à un type de pièce. Chaque zone peut bénéficier d'une configuration spécifique pour le nettoyage, avec notamment la possibilité de définir le nombre de passages et la puissance d'aspiration.

Nous retrouvons aussi toutes les fonctions habituelles que j'ai pu présenter dans mes différents tests Ecovacs : suivi de l'usure des accessoires (avec un pourcentage précis), accès à l'historique des nettoyages (avec à chaque fois la durée, la surface nettoyée ainsi que la carte avec le parcours précis du robot), la gestion des commandes vocales (choix de la langue tout en sachant que le français est inclus et la gestion du volume), planification d'un nettoyage, mode "Ne pas déranger", etc.

La carte est toujours modifiable pour ajouter des limites virtuelles ou des zones à ne pas laver (aspirer seulement). Cela s'effectue à partir de l'application et on peut créer plusieurs zones, de la taille que l'on souhaite.

Le design de la carte a évolué légèrement, mais ce qui est réellement nouveau, c'est la possibilité de générer une vue 3D de son logement. Sur cette vue 3D, l'application va positionner automatiquement certains éléments reconnus par le robot. Pour ma part, le canapé, le meuble TV et la table de la salle à manger.

Ensuite, l'utilisateur peut personnaliser cette carte : il est possible de modifier les cloisons du plan et d'ajouter ou supprimer du mobilier. Par exemple, vous pouvez ajouter le buffet de votre salle à manger sur la carte. En ce qui me concerne, le robot s'est un peu trompé sur le positionnement des cloisons sur une partie du logement, mais les meubles sont correctement placés.

L'application reste très complète, mais grâce à ces quelques modifications sur le design, son ergonomie est améliorée. Cela profitera aux utilisateurs moins aguerris puisque l'application est désormais un tout petit plus ordonnée.

V. Conclusion

L'aspirateur DEEBOT T9 / T9+ excelle dans la navigation : il est capable de naviguer efficacement dans votre logement de façon précise. Le robot ne va pas abimer vos meubles, car il les contourne très bien et il est capable d'éviter les objets qui traînent au sol. Le nettoyage en lui-même, que ce soit l'aspiration ou le lavage du sol, est très bon.

L'application bénéficie de quelques améliorations bienvenues au niveau de l'ergonomie. Par contre, la fonctionnalité qui permet d'obtenir une vue 3D de son logement est sympa sur le moment, mais cela me semble gadget et sans réel intérêt.

La grande nouveauté de ce DEEBOT T9, c'est la fonction Air Freshener qui a pour objectif de parfumer votre intérieur. Comme je le disais, l'idée est bonne, mais le système mérite d'être amélioré, car le parfum est trop discret, trop éphémère, notamment dans les grands espaces. Néanmoins, l'odeur en elle-même est agréable et rafraichissante : ça sent le propre !

Sur le modèle T9+, la station d'auto-vidage est fournie : c'est un vrai plus au quotidien, car il n'est plus nécessaire de vider soi-même le bac à poussière de l'appareil. Il faut seulement changer de temps en temps le sac de la station en elle-même.

Si la station de vidage automatique n'est pas indispensable pour vous, vous pouvez économiser 200 euros et opter pour le DEEBOT T9 directement. Voici les tarifs des deux modèles :

À noter qu'il n'y a pas d'augmentation de prix par rapport à la gamme DEEBOT T8, ce qui est une bonne nouvelle, même si le prix reste élevé. D'ailleurs, le prix de l'ancienne génération est en baisse 😉

Test Deebot T9

Ecovacs DEEBOT T9+

899 €
8.8

Package et design

8.5/10

Qualité d'aspiration

9.0/10

Lavage du sol

8.5/10

Pertinence de la navigation

9.5/10

Application Ecovacs Home

8.5/10

Autonomie

8.5/10

Points positifs

  • Excellente navigation : un robot précis et agile !
  • Un système OZMO Pro efficace et plus silencieux
  • Un très beau design 👌
  • La station d'auto-vidage : un confort au quotidien

Points négatifs

  • Air Freshener : une belle idée, mais trop discret
  • Serpillière jetable seulement
  • Pas de brosses de remplacement
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau et cofondateur d'IT-Connect. Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian a publié 3071 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.