Trouver les fichiers world writable avec Find

I. Présentation

Sous Linux, un fichier "world writable" est un fichier dans lequel tout le monde peut écrire, ces fichiers peuvent être  sensibles car utilisés par des personnes qui n'ont à la base pas vocation à écrire des données sur le système ou hors d'un répertoire donné. Les fichiers world writable sont d'autant plus dangereux quand ils peuvent être exécutés car n'importe qui sur le système peut alors en faire un script. Nous allons ici voir comment très simplement repérer les fichiers world writable sur un système Linux au travers de la commande "find" qui est disponible sur la plupart des systèmes Linux.

II. Utilisation de la commande Find

Afin de trouver les fichiers world writable sur un système Linux, il suffit d'utiliser la commande suivante :

find / -type f ! -path '/proc/*' -prune -perm -o+w -exec ls -lg {} \; 2> /dev/null

Nous aurons alors en retour tous les fichiers world writable du système  et afficher leurs droits, leur propriétaire et leur chemin complet :

FINDPRATIQUE01Pour ceux qui souhaitent comprendre la commande :

  • « find » : commande pour rechercher des fichiers dans un répertoire donné que je spécifie ici comme la racine "/"
    « -type » : précise le type d’objet que l’on recherche. « f » pour file et « d » pour directory
  • « ! path '/proc/*' -prune » permet d'exclure le répertoire "/proc" qui sort toujours un tas de résultat
    « -perm » : permet de rechercher une permission donnée, ici « o+w » ou « 2 » qui est la valeur octale de la permission « w » d’écriture pour les "autres" utilisateurs
  • « -exec » : permet d’exécuter une commande
  • « -ls -lg {} \ » : permet de lister les fichiers sous un format liste (« l ») sans affichage du propriétaire -(« g ») depuis la racine « \ »
  • «  2> /dev/null » : permet de rediriger les erreurs dans un fichier null

Pour ceux qui ont rapidement compris le principe de la commande et des différentes options utilisées, il est tout à fait possible de l'utiliser pour trouver les fichiers "world readable", des fichiers/dossiers selon des droits spécifiques ou d’exclure d'autres dossiers.

 

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Co-fondateur d'IT-Connect.fr. Auditeur en sécurité des systèmes d'information chez Amossys

    mickael has 502 posts and counting.See all posts by mickael

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.