5 conseils pour créer une bande-son de qualité

La bande-son est un élément incontournable dans le procédé de création d’un film, d’une vidéo, d’un spectacle, etc. Que ce soit pour une vidéo divertissante ou tout simplement pour un podcast, une bande-son réussie rehaussera votre projet vidéo. Vous devez donc accorder du temps à la création de votre bande-son si vous voulez qu’elle soit de bonne qualité. Cependant, si vous êtes inexpérimenté, vous risquez d’être confronté à des difficultés. Heureusement, ce n’est rien d’insurmontable. Découvrez ici les étapes qu’il faut suivre pour créer une bande-son.

Bien souvent, il est bien plus difficile de produire la bande-son que la partie vidéo en elle-même. Je l'ai constaté par moi-même lorsque j'enregistre mes vidéos YouTube, d'une part car il n'est pas toujours facile d'avoir un bon rythme de parole, et de parler de manière fluide en limitant les hésitations, et surtout on est jamais à l'abri d'un bruit extérieur inattendu qui va venir gâcher l'enregistrement.

Choisissez un logiciel

Il est nécessaire de posséder un logiciel de montage audio ou vidéo pour créer une bande-son. En effet, vous ne pouvez avoir un rendu de qualité si vous ne retouchez pas un minimum votre contenu audio. Vous devrez supprimer du bruit ambiant ou carrément vous lancer dans un véritable montage combinant plusieurs enregistrements. Quels que soient vos besoins, il y a forcément un logiciel qui répondra à vos attentes. Certains logiciels sont simples et intuitifs, tandis que d’autres demandent une certaine expérience.

Avec certains logiciels, vous pouvez enregistrer du son directement sans avoir à importer des fichiers sur votre ordinateur. Si vous ne possédez pas de logiciel, la solution de montage audio peut vous être utile. À titre d'exemple, le logiciel Audacity est gratuit et performant.

Soyez méticuleux dans le choix de votre matériel

Vous pouvez enregistrer du son très facilement avec votre smartphone ou même avec le micro de votre ordinateur. Cependant, il n’est pas conseillé d’utiliser ces outils si vous voulez un rendu de qualité. Achetez un micro externe et vous verrez qu’il y a une différence. Investissez aussi dans un casque, vous éviterez ainsi les échos. Une fois que vous avez votre matériel, familiarisez-vous avec et effectuez quelques tests avant d’enregistrer. Si vous préférez acquérir un micro externe qu'un casque, le micro Yeti a une très bonne réputation.

Ne vous attendez pas à obtenir la bande parfaite dès le premier essai : il vous faut de la pratique et de l'entraînement pour gagner en assurance. Plus on enregistre, plus on se sent à l'aise. Vous pourrez trouver que le montage audio est long est difficile, mais vous prendrez plaisir à monter vos enregistrements lorsque vous aurez maîtrisé votre logiciel. En effet, le logiciel vous permettra de gommer les défauts de votre enregistrement. N’hésitez pas à acquérir encore plus d’expérience en écoutant des podcasts et en y glanant quelques idées : il n'est pas interdit de s'inspirer de ce que font les professionnels.

Préparez votre enregistrement

C’est une étape primordiale pour vos prises de voix. Attention : il n’est pas question d’improviser (à moins d'avoir un certain talent) ! Le contenu de votre bande-son doit être étudié et travaillé à l’avance. Transcrivez vos idées et organisez-les afin de rédiger un script. Répétez votre texte et améliorez votre diction pour supprimer les tics de langage.  Travailler aussi votre accent si vous devez parler dans une autre langue. Si vous avez un bon script et une belle diction, vous ferez moins d’erreurs lors de l’enregistrement même si cela n'évitera pas les aléas du direct 😉.

Veillez aussi à réguler le rythme de votre bande-son et de votre voix pour éviter d’ennuyer vos auditeurs. Vous pouvez insérer par exemple des bruitages ou des extraits musicaux libres de droits, surtout si votre enregistrement est long. Petit conseil, prévenez les personnes aux alentours lorsque vous voulez commencer à enregistrer. Cela vous évitera des interruptions intempestives.

Enregistrez-vous plusieurs fois et écoutez le résultat

Lorsque vous avez fini de vous préparer et que vous êtes prêt, enregistrez-vous plusieurs fois. Écoutez le résultat à chaque fois pour noter ce qui ne va pas et trouver comment vous corriger. A cette étape, vous devez vous poser quelques questions.

  • Suis-je en train de suivre un bon rythme ? Il faut veiller à ne pas ennuyer les auditeurs.
  • Ma diction est-elle correcte ? Les auditeurs doivent entendre et comprendre vos paroles.
  • Ma prononciation est-elle bonne ? Votre accent doit être juste si vous parlez une autre langue.

À force de vous réécouter, vous finirez par corriger toutes les petites coquilles que contient votre enregistrement.

Enregistrez l’ambiance sonore de base de la pièce

Avant de lancer votre enregistrement, souvenez-vous de toujours commencer par enregistrer 10 secondes d’ambiance sonore de base de la pièce. L’ambiance sonore de la pièce est le son naturel que produit le cadre dans lequel vous enregistrez. Vous n’entendrez certainement rien, mais un micro sensible identifiera tous les petits bruits, même ceux inaudibles.

Votre logiciel se servira de cette ambiance sonore de base pour enlever les bruits de fond. Il est donc toujours utile d’avoir quelques secondes d’ambiance de base dans vos enregistrements. Toutefois, si vous oubliez d’enregistrer l’ambiance sonore de base de la pièce, ce n’est pas grave. Vous pouvez toujours trouver un peu de cette ambiance sonore dans la bande-son enregistrée. Choisissez par exemple les temps morts au début ou à la fin du fichier ou encore pendant les pauses pour récupérer cet extrait. Enregistrer cet extrait permettra d'atténuer les bruits grâce au logiciel de montage audio.

Il peut arriver que vous soyez coincé lors de vos montages, mais n’abandonnez surtout pas. Parfois, les résultats seront mauvais, mais il faut recommencer et ça finira par passer ! Lorsque la production sera terminée et que le résultat vous plaira, vous serez fiers de vous être lancés dans le montage audio. Surtout, soyez créatifs et n’oubliez pas de prendre du plaisir 👍

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2506 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.